Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
NouvellesNouvelles locales

COP15 : une future Greta à Montréal


À l’intérieur de Montréal, le journaliste Louis-Philippe Messier se déplace principalement en cavale, son bureau dans son sac à dos, à l’affût de sujets et de personnes fascinantes. Il parle à tous et s’intéresse à tous les horizons dans cette chronique urbaine.

Il s’appelle Robert et il a 10 ans. Tout le monde le prend pour le fils d’un participant à la COP15, mais non : lui, le participant, prend le micro à l’occasion.


Avec sa mère Alysa près du pavillon chinois.

Photo Louis Philippe Messier

Avec sa mère Alysa près du pavillon chinois.

Robert vient de Toronto et est en cinquième année. Sa mère Alysa préfère que je retienne son nom de famille pour éviter certaines mesquineries en ligne.

Greta Thunberg a commencé sa vie publique à 15 ans ; Robert, il vient d’avoir 10 ans.

C’est le brouhaha dans la salle quand il saisit le micro d’une conférence, hier.

La cinquantaine d’adultes présents, interloqués par une voix si claire et si aiguë, observent le silence.

« Il est important que les délégués à la COP15 surmontent leurs désaccords pour protéger la biodiversité et permettre à ma génération d’avoir une planète vivable », déclare Robert.


Certainement le plus énergique des participants à la COP15, Robert pédalera jusqu'à six fois par jour sur les vélos musicaux où, selon l'employé, il accumule plus de 20 km par jour.

Photo Louis Philippe Messier

Certainement le plus énergique des participants à la COP15, Robert pédalera jusqu’à six fois par jour sur les vélos musicaux où, selon l’employé, il accumule plus de 20 km par jour.

Jeune YouTubeur

Sa chaîne YouTube Robert sur Championnat du climat des enfants [Robert au Championnat climatique des enfants] lui a valu son accréditation. Il interviewe des spécialistes du climat qui, bien sûr, simplifient leurs propos pour être compris par un enfant.

« C’est la première fois que je parle devant autant de monde ! s’exclame-t-il fièrement après son discours. « Si je suis nerveux, je me concentre sur mon micro : je parle dedans, sans penser aux gens. »

Au départ, c’est parce que Robert était très anxieux face aux catastrophes climatiques que sa mère lui a proposé une chaîne pour démystifier le sujet.

« Chaque semaine, je lui demande s’il veut continuer, je ne veux pas lui tordre le bras », raconte Alysa.

Robert manque l’école pendant deux semaines. Sa maîtresse, qui considère la cause bonne, lui a donné sa bénédiction.

« J’ai fait pleurer les délégués il y a quelques jours quand je leur ai demandé ce qu’ils allaient faire avant que le monde ne se taise… » me dit-il.

« Mon fils est là enfant pour rappeler aux délégués pourquoi ils doivent s’entendre et certains sont émus en l’écoutant », confirme Alysa.

Le petit garçon se promène et discute avec des adultes du monde entier qui l’ont pris en affection à Montréal. Il n’oubliera pas de sitôt son expérience de cadet COP15.

Avez-vous des informations à partager avec nous sur cette histoire ?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs ?

Écrivez-nous au ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

francaisenouvelles

The website manager responsible for technical and software work, the electronic newspaper, responsible for coordinating journalists, correspondents and administrative work at the company's headquarters.
Bouton retour en haut de la page