Skip to content
Complexe résidentiel et commercial à Montréal : les travaux ont débuté


Le projet de transformation du secteur situé à l’intersection du Vieux-Montréal et de Griffintown à Montréal en un complexe résidentiel et commercial a officiellement débuté mardi.

Le coup d’envoi officiel des travaux a été donné mardi sur le chantier lors d’une première pelletée de terre.

Le projet « Haleco », de 31 442 m2, accueillera un volet locatif résidentiel de 327 logements et 40 logements communautaires, ainsi que des espaces de bureaux sur deux étages de près de 4 000 m2.


Complexe résidentiel et commercial à Montréal : les travaux ont débuté

Photo courtoisie, ivanhoecambridge

Un espace commercial, d’une superficie de 1432 m2 au rez-de-chaussée de l’immeuble et de 994 m2 au niveau mezzanine accueillera un marché public ouvert, tandis que le sous-sol sera occupé par un espace d’agriculture urbaine d’environ 500 m2.

« Le garage municipal satellite appartenant à la Ville de Montréal qui se trouvait sur le site, rue de la Commune Ouest, sera relocalisé rue Nazareth et occupera le rez-de-chaussée de l’immeuble », a précisé Ivanhoé Cambridge. qui pilote le projet, par le biais d’un communiqué de presse.

« Ivanhoé Cambridge est fière de réaliser ce projet de redéveloppement urbain au cœur de notre métropole, répondant non seulement à notre volonté d’investir au Québec, mais aussi en alignant notre engagement d’atteindre la neutralité carbone de notre portefeuille d’ici 2040 », a déclaré Élise Proulx, Responsable du développement économique du Québec chez Ivanhoé Cambridge.


Complexe résidentiel et commercial à Montréal : les travaux ont débuté

Photo courtoisie, ivanhoecambridge

Les travaux s’étaleront sur une période d’environ deux ans avec la livraison des premiers espaces locatifs prévue pour l’été 2024. Le gouvernement du Canada a contribué au projet par un prêt à faible coût de 135 millions de dollars.

Rappelons que « Haleco » a remporté le concours international « Reiventing Cities » de l’organisme C40, réalisé en collaboration avec la Ville de Montréal. Cette initiative collaborative, entre des villes situées dans le monde entier et le C40, vise à « encourager le développement de modèles d’habitat et de communautés bas carbone qui offrent des solutions innovantes » aux défis posés par le changement climatique et l’urbanisation. .

Pour la mairesse de Montréal, Valérie Plante, « cet ensemble immobilier écoresponsable correspond en tout point à notre vision d’un quartier exemplaire », avec des espaces verts, des logements sociaux et abordables et des commerces.

« En tant que membre du réseau C40, nous nous engageons à mobiliser l’ensemble de la communauté économique et politique pour concrétiser des projets écologiques et inclusifs comme Haleco », a-t-elle déclaré dans un communiqué.



journaldemontreal-boras

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.