Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Bourse Entreprise

CNRS, Ademe, CNC… Le pécule des opérateurs de l’État dans le viseur de Bercy

«  Ce n’est pas à moi de décider comment réaliser des économies, cela doit être un débat collectif »a déclaré Bruno Le Maire, qui écrit actuellement aux opérateurs pour leur demander de faire des économies.
JULIEN DE ROSE / AFP

DÉCRYPTION – En quête d’économies pour redresser la situation désastreuse des finances publiques, Bruno Le Maire a demandé à ces 438 entités de proposer elles-mêmes des coupes dans leur périmètre.

«  Ouvert à tous. » Le ministre du Budget, Thomas Cazenave, est prêt à lever toutes les pierres dans sa quête d’économies pour réduire un déficit qui culmine à 5,5% du PIB en 2023, selon les chiffres révélés par l’Insee en début de semaine. Ce dérapage budgétaire – le gouvernement tablait sur 4,9% – a contraint Bercy à des recherches effrénées au nom desquelles l’exécutif s’est autorisé à explorer toutes les pistes de coupes dans les dépenses. Si les décisions ne sont pas encore prises, c’est une certitude : les opérateurs étatiques seront impliqués.

Cette semaine, après l’intervention du ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, sur RTL, les choses étaient claires : «  J’attends qu’ils me fassent des propositions d’économies », a précisé le ministre, qui a donné un mois à ces organismes pour lui faire parvenir leur réponse. Au début, la méthode est douce : il leur donne le contrôle. «  Je pense qu’il est toujours préférable que les propositions d’économies…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous en reste 82% à découvrir.

Vente flash

4,49€/mois pendant 12 mois

Déjà inscrit? Se connecter

Ray Richard

Head of technical department in some websites, I have been in the field of electronic journalism for 12 years and I am interested in travel, trips and discovering the world of technology.
Bouton retour en haut de la page