Skip to content
Cisjordanie occupée : un Palestinien tué par les forces israéliennes

Le ministère palestinien de la Santé a annoncé le 19 juin la mort d’un Palestinien près de la barrière de séparation en Cisjordanie occupée. Il a été abattu par les forces israéliennes qui ont déclaré à l’AFP qu’elles menaient une enquête.

Selon le ministère, il s’agit de Nabil Ghanem, 53 ans, un ouvrier de la ville de Naplouse dans le nord de la Cisjordanie. Selon l’agence de presse officielle Wafa, la victime faisait partie des dizaines de milliers de travailleurs palestiniens de Cisjordanie qui se rendent chaque jour en Israël, où ils reçoivent des salaires plus élevés, notamment dans les secteurs de la construction et de l’agriculture.

Ce décès survient deux jours après la mort de trois Palestiniens armés, dont un commandant local du mouvement islamiste Hamas, dans des affrontements avec l’armée israélienne dans le secteur de Jénine (nord de la Cisjordanie), où les forces israéliennes multiplient les opérations depuis une série d’attentats en mars qui ont tué au moins 19 personnes en Israël.

Depuis ces attaques, au moins 45 Palestiniens, dont certains membres de factions armées, ont été tués dans des incidents distincts impliquant l’armée israélienne en Cisjordanie. Le Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza – territoire géographiquement séparé de la Cisjordanie occupée et sous blocus israélien – a menacé Israël de représailles le 17 juin après la mort d’un de ses commandants locaux lors de l’opération à Jénine.

Le 18 juin, une roquette a été tirée depuis la bande de Gaza vers Israël, qui a riposté par des frappes sur cette enclave appauvrie de 2,3 millions d’habitants.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.