Skip to content
Cinq ans et 54 millions de dollars plus tard, le nouveau terminal de Rouyn-Noranda est inauguré

Le réaménagement de l’établissement comprend une aire d’accueil plus spacieuse, une salle d’attente pouvant accueillir plus de 200 personnes, une aire de restauration, de nouveaux bureaux pour l’administration aéroportuaire ainsi qu’un stationnement plus grand.

 » C’est un projet majeur qui touche à sa fin. L’aérogare est autant un moteur de développement économique que touristique. C’est le plus gros projet de l’histoire de la Ville de Rouyn-Noranda et nous y travaillons depuis près de 10 ans. »

Une citation de Diane Dallaire, mairesse de Rouyn-Noranda

L’inauguration du nouveau terminal de Rouyn-Noranda a réuni de nombreux invités.

Photo: Radio-Canada / Guillaume Renaud

Une bonne première et dernière impression

Pour Sébastien D’Astous, président de la Conférence régionale des préfets de l’Abitibi-Témiscamingue et maire de la Ville d’Amos, l’aérogare représente une occasion en or de donner aux touristes et visiteurs une bonne première impression de la région. hommes d’affaires.

Je pense, sans me tromper, que nous ferons dorénavant bonne impression auprès des visiteurs qui passeront par Rouyn-Noranda en avion. Ce sera sans doute le cas pour les nombreux résidents de la région qui utiliseront bientôt ces nouvelles infrastructures. il dit.

L’artiste René Derouin, posant sous son oeuvre qui orne une des salles d’attente du nouveau terminus de Rouyn-Noranda.

Photo: Radio-Canada / Guillaume Renaud

À la sortie de l’aérogare, une œuvre impressionnante de René Derouin, artiste multidisciplinaire montréalais, a été hissée sur l’un des murs de la salle d’attente.

Il fallait que ce soit une œuvre calme, qui repose sur la couleur et qui s’intègre bien au bâtiment. J’ai retrouvé l’idée de nordicité avec les oiseaux cuivrés et les bleus du ciel. Quand les gens s’envoleront, c’est ce qu’ils verront précise M. Derouin.

Le carrousel à bagages du nouveau terminus de Rouyn-Noranda.

Photo : Radio-Canada / Annie-Claude Luneau

Le service régional toujours au cœur des préoccupations

Malgré l’inauguration de la nouvelle aérogare, Mme Dallaire ne baisse pas la garde face à la question de la desserte aérienne régionale.

Il est certain que le nouveau terminal attirera plus de voyageurs et l’offre de service aérien doit nécessairement être au rendez-vous. C’est absolument essentiel elle croit.

Air Canada a également annoncé une nouvelle offre de deux vols par jour au départ de Rouyn-Noranda à compter du 6 septembre.

Le nouveau terminal sera opérationnel à partir du 9 juillet.

Une des salles d’attente du nouveau terminus de Rouyn-Noranda.

Photo : Radio-Canada / Annie-Claude Luneau

canada-ici

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.