Skip to content
Christophe Galtier regrette ses propos polémiques sur les voyages en avion du PSG

L’entraîneur du PSG Christophe Galtier, qui a proposé à son équipe d’effectuer ses prochains déplacements en « voile » plutôt qu’en avion, a fait son mea culpa mardi. Il a dit que son ironie était de « mauvais goût ».

Les propos polémiques de l’entraîneur du Paris-Saint-Germain ont mal tourné. La veille, en conférence de presse, il avait proposé à son équipe d’effectuer ses prochains déplacements en « char à voile », plutôt qu’en avion comme elle l’avait fait le week-end dernier pour se rendre à Nantes.

Christophe Galtier a fait son mea culpa mardi 6 septembre. « Croyez-moi que je suis préoccupé par les problèmes du climat, de notre planète, je connais la responsabilité que nous avons (…) Nous ne sommes pas hors sol, nous sommes très lucides, simplement, c’est une blague qui tombe au mauvais moment, qui est de mauvais goût, et je le regrette », a plaidé le technicien au micro de Canal +.

>> A lire aussi sur France 24 : La Ligue des champions, le vrai test de Christophe Galtier

Cependant, il a défendu les pratiques de son club. « J’ai des joueurs qui font très attention au climat, j’ai des joueurs sérieux, on a un club qui fait attention. est conscient des enjeux climatiques », a-t-il déclaré. Le club envisage de le refaire « lorsque ce sera possible », pour Troyes, Reims, Auxerre et Lens.

Conscient d’avoir commis sa première bévue de communication depuis sa nomination cet été, Christophe Galtier dit néanmoins en tirer les leçons : « Je crois qu’en France, il n’est plus possible de faire de l’humour… Même si ma blague n’était pas géniale et je savais rapidement quand je suis rentré à la maison. »

>> A lire aussi : le football professionnel peut-il être écologique ?

Un « carton rouge climatique »

Ces propos ont provoqué des réactions indignées de nombreux responsables politiques, dont la Première ministre Elisabeth Borne. Ils ont fustigé la désinvolture du coach sur un sujet, le changement climatique, devenu ultra-sensible après un été 2022 marqué par trois canicules et des incendies à répétition.

Les ONG ont également été consternées. Dans la soirée, juste avant le match de Ligue des champions, remporté 2-1 contre la Juventus grâce à un doublé de Mbappé, Greenpeace a déployé près du Parc des Princes un char à voile et des banderoles pour décerner un « carton rouge climatique » au club.

Utilisation fréquente du train pour les clubs anglais

Selon une étude de la Ligue de football professionnel (LFP), sur l’ensemble des matches de Ligue 1 et de Ligue 2 de la saison 2019-2020, 65 % des déplacements des équipes ont été effectués en avion, 31 % en bus et 4 % en train.

Dans les principaux championnats étrangers, en Italie, en Espagne et en Allemagne, l’utilisation du train n’est pas rare.

En Angleterre, avec sept clubs à Londres – plus d’un tiers du championnat – les déplacements sont plus courts et même les clubs de Manchester ou de Liverpool n’hésitent pas à affréter des trains pour se rendre dans la capitale. En octobre 2021, cependant, Manchester United était épuisé de s’être envolé pour Leicester, à 160 km de route, un vol de dix minutes.

Avec l’AFP

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.