Skip to content
Choquant : des taureaux sont poussés à la mer !  Une autre tradition brutale en Espagne


Les associations AnimaNaturalis et CAS International ont publié des images chocs du « Bous a la Mar » à Denia (Espagne), une « fête » où les taureaux sont incités à se jeter à la mer… La Fondation 30 Millions d’Amis appelle à ne pas tolérer ces pratiques en les fréquentant.

Un taureau surexcité, harcelé et parfois frappé par des participants surexcités avant de tomber à l’eau, tel est le principe, pour le moins cruel, du fameux « Bous à la mar ». Dans la ville espagnole de Denia, près de Valence, cette course traditionnelle a lieu chaque été, au grand dam des militants des droits des animaux.

Des taureaux harcelés et stressés mis à l’eau

Pour l’occasion, l’association espagnole AnimaNaturalis et l’ONG CAS International ont documenté les actes de maltraitance subis par des taureaux en juillet.  » Le but est de montrer la brutalité avec laquelle ces animaux sont traitésexplique Aida Gascón, présidente d’AnimaNaturalis, à 30millionsdamis.fr. Montrez comment des dizaines de personnes les harcèlent avec insistance et les incitent à tomber à la mer. Parfois, ils les frappent à travers les barreaux de protection « .

96 bovins sont utilisés pour le divertissement de certains lors de ces fêtes traditionnelles./©AnimaNaturalis

Pendant 8 jours, et deux fois par jour, 96 taureaux et vaches courent vers un lieu. Un lieu qui a la particularité d’être ouvert sur la mer. Et pour cause, l’objectif est d’y faire tomber des animaux.

Les animaux sont « réutilisés » dans d’autres villes

Si les bovins sont capables de nager, ils vivent dans un environnement hostile pendant de longues minutes.  » Les taureaux, comme la plupart des mammifères, savent nager instinctivement, mais ce n’est pas leur environnement naturel et ils n’y sont pas habitués, donc le stress, la peur et l’anxiété augmentent considérablement.souligne Aida Gascón. On voit sur nos images qu’ils nagent comme ils peuvent… »

Lors des « Bous a la mar », le bétail n’est pas tué. Cependant, certains  » les taureaux sont déjà morts de noyade ou d’une crise cardiaque causée par le stress », souligne l’association.

Après leur calvaire, ils sont ramenés dans les fermes à la fin du spectacle  » et sont  » utilisé encore et encore dans des dizaines de villes au cours de la saison « .  » Ce sont des taureaux et des vaches à louer, qui ne sont envoyés à l’abattoir que lorsqu’ils ne valent plus le coup. », conclut le président d’AnimaNaturalis. Par ailleurs, plus d’une dizaine de blessés humains ont été recensés lors du « Bous a la Mar » de juillet 2022.

Choquant : des taureaux sont poussés à la mer !  Une autre tradition brutale en Espagne

Choquant : des taureaux sont poussés à la mer !  Une autre tradition brutale en Espagne

En France, l’été est aussi synonyme de cruauté avec l’organisation de multiples corridas. La Fondation 30 Millions d’Amis lutte depuis de nombreuses années contre cette pratique barbare aux côtés des associations No Corrida et FLAC et soutient toutes les propositions législatives visant à l’interdire. Notre pétition pour mettre fin à la tauromachie a atteint plus de 424 000 signatures.


zimonews Fr2En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.