Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
actualité économiqueBourse Entreprise

Chez Dacia, Citroën, Renault… ces voitures électriques (encore) disponibles à 100 euros par mois

Alors que le gouvernement a mis fin au bail social pour le reste de l’année, différentes enseignes proposent toujours des offres avec un loyer autour de 100 euros par mois.

Victime de son succès, le leasing social ne sera plus proposé avant la fin de l’année. Lancé début janvier, ce système permet aux travailleurs aux revenus modestes de rouler en électrique pour un budget limité : entre 50 et 150 euros par mois selon les modèles, de la citadine à la familiale.

De 20 000 à 50 000 fichiers

On ne connaît pas pour l’instant le nombre de dossiers validés jusqu’à présent, avec un quota initialement fixé à 20 000 dossiers. De nombreux chiffres ont en effet circulé ces dernières semaines, le tout sans communication vraiment claire sur le sujet dans un contexte de remaniement en cours depuis la démission d’Elisabeth Borne le 8 janvier et les derniers ministres de son successeur Gabriel Attal nommés il y a un mois. plus tard, le 8 février.

Ce quota 2024 est rapidement passé à 25 000 dossiers et le ministre de la Transition énergétique, Christophe Béchu, a affirmé fin janvier lors de la première remise des clés que 35 000 offres fermes avaient été faites aux particuliers par les concessionnaires. Finalement, le gouvernement a décidé de valider 50 000 dossiers, un chiffre évoqué dans un article des Echos de lundi 12 février citant l’entourage d’Emmanuel Macron.

Du côté des constructeurs, une bataille de chiffres s’est également déroulée en coulisses. Le 1er février, Stellantis (marques Peugeot, Citroën, Fiat, Opel…) évoquait « 30 000 demandes de financement validées fin janvier, représentant la grande majorité de ce marché ». Renault aurait pris le reste, avec ses Twingo, Zoé et Mégane E-Tech, avec Hyundai qui revendiquait 500 commandes pour son Kona électrique dans le cadre de ce système.

Des voitures sans leasing social à 100 euros par mois

Même s’il sera bientôt trop tard pour bénéficier du leasing social, plusieurs modèles sont encore en concession proposés à partir de 100 euros par mois. Avec aussi l’avantage de ne pas avoir à respecter des critères stricts, comme travailler à 15 kilomètres de chez soi et parcourir 8 000 kilomètres par an dans le cadre de son activité professionnelle.

Par exemple, on peut citer le Dacia Printempsproduite en Chine et qui n’est donc plus éligible au bonus écologique depuis le 15 décembre. Cette petite voiture électrique reste la plus abordable du marché, depuis son retour au catalogue début janvier.

Sur le configurateur Dacia, plusieurs modèles sont proposés à 100 euros par mois, voire moins. Avec des paramètres proches de ceux du leasing social (durée de 37 mois et 15 000 kilomètres par an), mais un premier loyer de 5 500 euros à payer, on retrouve la location longue durée (LLD) à partir de 68 euros par mois.

Chez Dacia, des offres de location abordables, même sans leasing social. -Dacia

Autre modèle pour afficher un loyer très attractif, le Renault Twingo E-Tech: il est proposé à partir de 107 euros par mois en location avec option d’achat. La première majoration de loyer est cependant élevée, à 8 500 euros, mais elle peut être réduite à 3 500 euros par mois en déduisant le bonus écologique dont elle bénéficie encore, contrairement au Printemps.

Un loyer de 107 euros par mois pour cette Twingo hors leasing social. -Renault

Chez Stellantis, plusieurs marques proposent également des offres à prix cassés : on retrouve par exemple le Fiat500eà partir de 99 euros par mois en LLD de 37 mois (10 000 kilomètres par an), mais en prenant en compte la prime à la conversion de 2 500 euros (mise au rebut d’un ancien modèle) et en augmentant la prime présumée 2024 à 4 000 euros (qui n’a pas d’existence officielle en attendant la décret fixant son montant) majoré de 3 000 euros par la marque italienne.

L’offre à 99 euros par mois pour la Fiat 500e hors leasing social. -Décret

L’Opel Corsa affiche ce même loyer de départ à 99 euros par mois, toujours avec 10 000 kilomètres par an, mais en LLD sur 24 mois. Le premier loyer majoré de 10 000 euros est ramené à 3 000 euros « après déduction du bonus écologique de 7 000 euros ». Un montant majoré du bonus qui concerne a priori les personnes disposant d’un revenu fiscal par action inférieur à 14.090 euros et « sous réserve de la récupération de votre véhicule ».

Enfin, on peut citer le Citroën ë-C3. Un modèle dont les livraisons doivent démarrer au printemps et qui affiche un loyer de départ de 99 euros par mois sur une LLD de 36 mois et 10 000 kilomètres par an. Le premier loyer de 9 500 euros peut être réduit grâce au bonus écologique.

Une offre toujours affichée sur le configurateur Citroën ce 12 février, bien qu’elle soit présentée comme « valable jusqu’au 31/01/24 ». Mais face à d’éventuelles candidatures refusées, hors quotas ou avec des critères non remplis, les constructeurs devraient orienter les clients vers ce type d’offres et en proposer de nouvelles au cours de l’année.

Les plus lus

gn buss

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Gérard Truchon

An experienced journalist in internal and global political affairs, she tackles political issues from all sides
Bouton retour en haut de la page