Skip to content
Chefs d’État, cornemuse et cavalerie… le programme des obsèques de la reine Elizabeth II


Deux mille invités, dont plus d’une centaine de présidents, chefs d’État et monarques, assisteront aux funérailles de la reine Elizabeth II à l’abbaye de Westminster, à Londres, lundi, avant son inhumation dans la soirée au château de Windsor.

C’est l’un des plus grands défis logistiques de l’histoire du Royaume-Uni. Les funérailles nationales de la reine Elizabeth II auront lieu le lundi 19 septembre à l’abbaye de Westminster, à Londres.

Joe Biden, l’Empereur du Japon ou encore Emmanuel Macron figurent sur la liste des 2 000 invités sélectionnés pour assister à cet événement historique. Plus de 10 000 policiers de tout le pays ont été mobilisés dans la capitale, alors que les autorités s’attendent à des foules record le long du parcours du cortège funèbre.

Dans l’après-midi, le cercueil d’Elizabeth II sera transféré au château de Windsor pour un service religieux avant l’enterrement de la reine, lors d’une cérémonie privée. France 24 détaille le programme de cette journée extraordinaire.

Procession en musique

Lundi matin, le cercueil royal, exposé dans le palais de Westminster à Londres, sera transféré à l’abbaye de Westminster où auront lieu les funérailles nationales. Le cortège débutera à 10h35 (11h35 à Paris) ; le cercueil sera placé sur un affût tiré par 98 officiers de marine, dans une tradition qui remonte aux funérailles de la reine Victoria en 1901.

La procession, suivie du roi et des membres de la famille royale, sera dirigée par un ensemble de 200 joueurs de cornemuse et tambours de la Royal Air Force jusqu’à la porte ouest de l’abbaye de Westminster à 10h52.

Funérailles nationales

Alors que les funérailles nationales, dirigées par le doyen de Westminster David Hoyle, débuteront à 11 heures, les portes de l’abbaye ouvriront trois heures plus tôt pour accueillir les 2 000 personnes invitées à assister à l’événement.

Si la liste définitive est tenue secrète, notamment pour des raisons de sécurité, plusieurs chefs d’État, représentants politiques et monarques ont déjà indiqué qu’ils feraient le déplacement, dont les présidents américain et français, Joe Biden et Emmanuel Macron, le président issu de la Commission européenne Ursula von der Leyen, la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern et le président indien Draupadi Murmu.

Des membres des familles royales belge, néerlandaise, qatarie ou encore saoudienne seront également présents, ainsi que plusieurs centaines d’anonymes, décorés par la reine, dont des travailleurs sociaux et des soignants.

>> À lire aussi : Mort d’Elizabeth II : quel est le nouvel ordre de succession de la couronne britannique ?

Après le sermon prononcé par l’archevêque de Cantorbéry Justin Welby, l’anneau aux morts retentira, suivi de deux minutes de silence qui seront observées autour de l’abbaye et à travers le Royaume-Uni.

L’hymne national et une complainte (une chanson populaire racontant les malheurs d’un personnage) jouée par le joueur de cornemuse de la reine clôtureront les funérailles nationales vers midi.

Les chefs d’État et les représentants des gouvernements étrangers assisteront ensuite à une réception offerte par le ministre britannique des Affaires étrangères James Cleverly à Church House, le siège de l’Église d’Angleterre, situé à côté de l’abbaye.

Le cercueil de la reine défilera dans la capitale jusqu’à Hyde Park Corner, au son des cloches de Big Ben, où il sera chargé dans un corbillard qui prendra la route de Windsor, ville du sud-est de l’Angleterre, située à trente milles de Londres.

Cérémonie religieuse et enterrement à Windsor

A partir de 15h, un nouveau cortège, précédé d’éléments de la cavalerie royale, suivra la Longue Promenade menant au château. La famille royale rejoindra ensuite le cortège jusqu’à la chapelle Saint-Georges.

Quelque 800 invités, dont les employés personnels de la reine, assisteront au service religieux, dirigé par le doyen de Windsor, David Conner.

Enfin, à 19h30, un service funèbre privé aura lieu en présence du roi et des membres de la famille royale avant l’inhumation.

La reine Elizabeth II sera enterrée avec son défunt mari, le duc d’Édimbourg, dans la chapelle commémorative du roi George VI.

>> A lire aussi : Pour le nouveau roi Charles III, l’enjeu de préserver la monarchie britannique

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.