L'Europe

Charles III au Parlement britannique avant de s’envoler pour Édimbourg

Le roi Charles III se rend lundi matin au Parlement britannique pour recevoir les condoléances des présidents des deux chambres, avant de s’envoler pour Edimbourg pour accompagner le cercueil d’Elizabeth II à la cathédrale Saint-Gilles. Suivez heure par heure les derniers événements liés à la mort d’Elizabeth II.

  • 10h42 : Le prince Harry rend hommage à Elizabeth II, sa « boussole »

Le prince Harry a rendu hommage, lundi 12 septembre, à sa défunte grand-mère Elizabeth II, qu’il a qualifiée de « boussole », remerciant sa « mamie » pour son sens du devoir et son « sourire contagieux ».

« Alors que nous célébrons la vie de ma grand-mère, Sa Majesté la reine, et que nous pleurons sa perte, nous nous souvenons tous de la boussole qui a guidé tant de personnes dans son engagement envers le service et le devoir », a déclaré le prince. 37 dans un communiqué, ajoutant pour « honorer » son père Charles III « dans son nouveau rôle » de roi.

  • 10h30 : Charles III au Parlement avant de s’envoler pour Édimbourg

Charles III doit se rendre au Parlement de Londres à 11 heures (heure française, 9 heures GMT) accompagné de son épouse, la reine consort Camilla, pour recevoir les condoléances des présidents des deux chambres.

Ils s’envoleront ensuite pour Édimbourg, au Palais de Holyroodhouse, la résidence royale officielle en Écosse, où la dépouille de la reine a passé la nuit, surveillée par la Royal Company of Archers, une unité cérémonielle qui fait office de garde du corps. au souverain.

Le personnel du palais, où la reine venait passer chaque début d’été et où se tenait une garden party avec quelque 8 000 convives, pourra ainsi rendre un dernier hommage à la reine, au même titre que les employés de le château de Balmoral. , où elle a rendu son dernier soupir jeudi, ont pu le faire.

Le cercueil quittera le palais de pierre en début d’après-midi, à 15h35 (heure française, 13h35 GMT) pour rejoindre la cathédrale Saint-Gilles. On s’attend à ce que les foules voient le roi et la reine consort car ces derniers marcheront tous les deux derrière le corbillard, tandis que les autres membres de la famille royale suivront en voiture, pendant la procession d’une demi-heure d’un peu plus d’un mile. Lors de la cérémonie religieuse qui suivra, la couronne d’Ecosse, en or massif, sera déposée sur le cercueil.

>> À lire : Mort d’Elizabeth II, inflation, Brexit… les Britanniques plongés dans le spleen

  • 10h06 : en deuil de leur reine, les Britanniques pourront se recueillir devant son cercueil

Les Britanniques vont enfin pouvoir approcher leur reine si populaire : après avoir rejoint Édimbourg, le cercueil d’Elizabeth II sera exposé au public après un cortège conduit par Charles III, lançant une semaine d’adieux jusqu’à ses obsèques nationales.

Ils seront sans doute nombreux à se presser à la cathédrale Saint-Gilles pour tenter de rendre un hommage plus proche à leur souverain décédé jeudi, vu le nombre de personnes qui se sont rassemblées la veille sur le parcours du cortège funèbre pour applaudir, pleurer ou jeter une fleur dans sa chemin.

Dans la capitale écossaise, des dizaines de milliers de personnes ont accueilli dimanche après-midi le corbillard aux cris de « Be blessed », signe de la ferveur du peuple britannique pour celui qui a régné pendant plus de 70 ans avant de mourir à l’âge de 96, deux jours après avoir intronisé son 15e Chef du gouvernement.

>> À lire : La mort d’Elizabeth II, « un coup de pouce » dans la volonté d’indépendance de l’Ecosse ?

Avec AFP et Reuters

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

William Dupuy

Independent political analyst working in this field for 14 years, I analyze political events from a different angle.
Bouton retour en haut de la page