Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
NouvellesNouvelles locales

« C’est notre histoire »: Renée Martel chantée par de jeunes artistes d’ici


Il y a un an, le 18 décembre, Renée Martel nous quittait. En hommage à l’œuvre et à l’héritage de la grande dame du country, sa fille Laurence et son producteur et agent Martin Leclerc ont eu l’idée de réunir de jeunes artistes d’ici pour reprendre, chacun à leur manière, des morceaux phares de la médaille d’or. discographie cow-girl. Cet album, C’est notre histoiresortira le 24 mars 2023.

Renée Martel et sa fille Laurence – travaillant dans l’industrie de la musique depuis plus de 15 ans – partageaient une passion dévorante pour la musique. L’idée d’un album de reprises des chansons de la mère par de jeunes artistes québécois que sa fille lui présentait souvent flottait dans l’air depuis de nombreuses années.

Pourtant, le temps sera compté pour la chanteuse de mener à bien ce projet qui l’enchante, elle qui a toujours été heureuse de transmettre son savoir et de partager son amour de la musique avec les artistes de la nouvelle génération.

Reconstruire en musique

« J’ai eu de longues discussions avec ma mère à propos de musique, explique Laurence Lebel, 34 ans, pour qui cet album s’inscrit dans son processus de deuil. La musique a toujours été notre lien le plus fort. J’ai toujours essayé de lui faire écouter des nouveautés pour lui montrer que tout était dans la continuité. Je lui ai dit que ses chansons les plus connues devraient être reprises par des artistes qui n’auraient rien à voir avec la country, qui seraient tout le contraire d’elle, mais pour qui elle aurait certainement marqué les mémoires.

C’est exactement ce qu’en ont fait le réalisateur Pilou et Laurence (en tant que directeur artistique). C’est notre histoire. L’album – enregistré dans le studio de Pilou dans la campagne de Saint-Adrien en octobre, novembre et décembre derniers – est composé de 12 titres qui rassemblent 12 jeunes artistes. Chacun propose sa version et son interprétation d’une pièce choisie dans le riche répertoire de Renée Martel.

Les soeurs Boulay, Ingrid St-Pierre, Tire le coyote et les autres

Le choix des artistes s’est fait de manière organique : la plupart étaient des amis de la fille du chanteur, des gens qu’elle côtoyait depuis un moment dans sa carrière, qu’elle voyait débuter, avec qui Renée Martel collaborait et certains qu’elle présentait même à sa mère.


Les sœurs Boulay en studio pour l'album hommage à Renée Martel

Photo courtoisie, Elizabeth Mercier

Les sœurs Boulay en studio pour l’album hommage à Renée Martel

C’est le cas d’Elliot Maginot, devenu le favori des dernières années de Renée Martel, et d’Étienne Coppée, le dernier artiste que la fille a présenté à sa mère. Cette dernière avait ému Renée Martel par toute l’émotion transmise dans sa musique malgré son jeune âge.

« C’est extrêmement flatteur d’entendre toutes ces belles choses et de faire partie de cet album, explique Elliot Maginot, se remémorant sa première belle rencontre avec Renée Martel. Elle m’a dit que je l’avais fait rougir, c’était un beau moment.

Le chanteur de 34 ans livre une version acoustique, dépouillée des accents yé-yé originaux et mélancoliques de mon roman d’amour. C’est aussi sa vidéo de cette reprise – partagée quelques heures après la mort du chanteur – qui a allumé l’étincelle de ce projet mûri de longue date chez la fille de l’artiste.


Ingrid St-Pierre en studio pour l'album hommage à Renée Martel

Photo courtoisie, Elizabeth Mercier

Ingrid St-Pierre en studio pour l’album hommage à Renée Martel

« Cet album honore le fait que Renée Martel était hyper-curieuse, mélomane et qu’elle se tenait au courant de ce qui se faisait comme musique aujourd’hui », poursuit la chanteuse qui se retrouve ici parmi des artistes comme Les soeurs Boulay, Ingrid St -Pierre, Tire le coyote, Fanny Bloom, Ariane Roy et Gab Bouchard.


Tirez le coyote en studio pour l'album hommage à Renée Martel

Photo courtoisie, Elizabeth Mercier

Tirez le coyote en studio pour l’album hommage à Renée Martel

Pour pérenniser son oeuvre

Pour le producteur et agent de Renée Martel depuis plus de 15 ans, Martin Leclerc, il est important de provoquer des événements pour que le travail de la chanteuse se poursuive.

« Son départ est une perte au niveau de la création, dit-il, car chaque année, elle arrivait avec son projet. Même chose avec Michel Louvain. Ce sont de gros morceaux qui nous ont quittés, de gros morceaux d’héritage, de grands piliers et de gros manques encore aujourd’hui. Il faut créer des projets comme celui-ci pour entretenir leur mémoire. Nous devons nous assurer qu’une nouvelle génération le sache.

« Elle reste gravée dans les mémoires, c’est à nous de pérenniser son travail avec ces artistes, cet album, la tournée de spectacles qui suivra à partir de l’été 2023 et les personnes qui obtiendront ce disque », ajoute le producteur, qui dit il ressent un grand vide un an après la disparition de celle qu’il surnommait affectueusement sa grand-tante Renée ».

Quelques morceaux et artistes trouvés sur l’album C’est notre histoire:

  • cow-girl dorée par Les soeurs Boulay
  • Je vais à Londres par Ingrid St-Pierre
  • Nos jeux pour enfants par Étienne Coppée
  • J’ai un amour qui ne veut pas mourir par Gab Bouchard
  • Liverpool par Alexe Gaudreault
  • mon roman d’amour par Elliot Maginot
  • Une version grunge de la pièce Le navire du bonheur par Ariane Roy



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

francaisenouvelles

The website manager responsible for technical and software work, the electronic newspaper, responsible for coordinating journalists, correspondents and administrative work at the company's headquarters.
Bouton retour en haut de la page