Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles

ces similitudes avec l’affaire Lucas Tronche retrouvé six ans après sa disparition

Les ossements de Lucas Tronche ont été retrouvés en juin 2021, six ans après sa disparition, près de son domicile, après de nombreuses recherches. Des circonstances qui rappellent l’affaire du petit Émile, dont le crâne et les dents ont été retrouvés ce samedi 30 mars.

Des zones escarpées, un important système de recherche, des ossements… Après la découverte du crâne et des dents du petit Émile, confirmant le décès du garçon neuf mois après sa disparition dans les Alpes-de-Haute-Provence, les similitudes avec un autre récent Un cas est mis en avant : celui de Lucas Tronche.

Le 18 mars 2015, le jeune homme de 16 ans n’avait jamais pris l’autobus qui devait l’emmener à son entraînement de natation. Six ans plus tard, le 24 juin 2021, des ossements et des débris de vêtements ont été retrouvés, confirmant son décès.

Des moyens importants déployés dans les zones escarpées

Quant au petit Émile, vu pour la dernière fois le 8 juillet dans le hameau du Haut-Vernet alors qu’il venait d’arriver pour l’été dans la résidence secondaire de ses grands-parents maternels, un important dispositif de recherche avait été déployé pour tenter de retrouver Lucas Tronche. .

Des battues avaient été organisées, la police avait déployé des hélicoptères, voire des chiens, comme le rappelle Le Parisien. La zone fouillée, autour de la commune de Bagnols-sur-Cèze dans le Gard, est difficile d’accès, particulièrement escarpée, à l’image des environs du Haut-Vernet.

« Je tiens à souligner que la zone dans laquelle ces éléments ont été retrouvés est particulièrement escarpée », expliquait alors le procureur de la République de Nîmes Éric Maurel à la presse.

« Il s’agit d’une falaise abrupte d’environ 50 ou 60 mètres de haut, ce qui explique pourquoi ces éléments n’ont pas pu être trouvés jusqu’à présent », a-t-il ajouté.

Secteurs déjà recherchés

Cette zone, proche du domicile de l’adolescent, où les ossements ont été retrouvés avait également déjà été fouillée, tout comme le sentier de randonnée du Haut-Vernet. Mais certains endroits restaient très difficiles d’accès, et l’intervention des pompiers en rappel fut nécessaire pour retrouver les ossements.

« Il était impossible de s’y rendre sans l’intervention de spécialistes de la descente en rappel », a expliqué le procureur de Nîmes, précisant que les pompiers du Gard avaient été contraints de « déforester une partie de la zone et de créer de toutes parts un voyage dans la nature ».

« En montagne, on se rend compte qu’on peut passer à côté du corps d’une personne décédée accidentellement. Un corps se dégrade très vite, les couleurs s’estompent, il devient terreux, il se confond très vite avec la nature environnante », détaille l’affaire. d’Émile Jacques Dallest, ancien juge d’instruction, procureur de la République et procureur général, sur BFMTV.

Lucas Tronche est-il tombé ou a-t-il fait une mauvaise rencontre ? Après analyses, les enquêteurs n’ont pas pu déterminer avec certitude la cause de son décès, mais une chute accidentelle pourrait correspondre aux constatations.

Quant au petit Émile, malgré la découverte des ossements, le mystère demeure pour l’heure. Seule l’analyse de ces éléments peut tenter de déterminer si le petit garçon est décédé accidentellement, ou si un tiers est intervenu.

Les plus lus

Cammile Bussière

One of the most important things for me as a press writer is the technical news that changes our world day by day, so I write in this area of technology across many sites and I am.
Bouton retour en haut de la page