Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

Ces cartes de Météo France montrent les régions qui seront concernées


Carte des tempêtes Ciaran de Météo-France

MÉTÉO – Dès sa nomination, il a suscité de nombreux commentaires et tout autant d’inquiétudes. Les services météorologiques anglais ont donné ce week-end le nom de « Ciaran » à la vaste dépression qui se rapproche cette semaine du sud de l’Irlande et du nord-ouest de la France. comme vous pouvez le voir sur la carte Météo-France ci-dessus.

Le phénomène est pris très au sérieux au point que Gérald Darmanin, le ministre de l’Intérieur, a reporté de quelques jours son déplacement prévu à Mayotte afin de coordonner les services de l’État et notamment la Sécurité civile. « Cette tempête pourrait provoquer des phénomènes météorologiques importants, notamment de violentes rafales de vent, des vagues de submersion et des inondations »a ajouté le ministère.

Ces cartes de Météo France montrent les régions qui seront concernées

En effet, selon les modèles britanniques, le cœur de la dépression devrait passer par le canal de Bristol, ce qui signifie que ses vents les plus violents situés aux extrémités de la dépression affecteront principalement la France, comme vous pouvez le voir dans la vidéo du Met Office ci-dessous.

La carte des vents violents

Le Ciaran devrait commencer à faire sentir ses effets sur la façade atlantique mercredi 1er novembre en fin de journée, et principalement en Bretagne. La clé des vents particulièrement violents. A partir de jeudi cependant, tout le quart nord-ouest de la France sera en soufflerie, indiquent les cartes de Météo France ci-dessous.

 » La tempête Ciaran frappe mercredi soir les côtes bretonnes puis s’enfonce dans les terres du quart nord-ouest de la France. De fortes rafales de vent sont attendues à partir de mercredi soir jusqu’à jeudi midi : entre 100 et 110 km/h dans les terres et entre 120 et 140 km/h sur les côtes de Bretagne et de la Manche avec des pointes locales à 150 km/h. », précise l’organisme de prévision dans son bulletin des phénomènes dangereux, ce lundi.

Ces cartes de Météo France montrent les régions qui seront concernées

Photo

Ces cartes présentent des phénomènes potentiellement dangereux pour les journées. Le pictogramme indique le phénomène dangereux prédominant. La couleur indique la probabilité d’apparition du phénomène (presque nulle, faible, moyenne, élevée). La probabilité est spécifiée à l’aide d’un pourcentage (exemple 70%).

Vers des vagues de 6 à 8 mètres dans la Manche

Ces vents violents, qui s’accompagneront a fortiori de fortes pluies, notamment jeudi après-midi sur l’ouest de la Corse et ses collines, généreront de très fortes houles sur le littoral. Selon Keraunos, l’observatoire français des tornades et tempêtes, « Une hauteur de vague significative devrait dépasser 13 m dans l’Atlantique jeudi matin. « . Sur le littoral, il faudra compter sur des vagues de 6 à 8 m sur les côtes de la Manche, et de 8 à 10 m sur les côtes atlantiques.

Météo France précise qu’une onde de tempête est attendue sur le littoral.  » Il s’agit d’une élévation temporaire et locale du niveau de la mer liée à la basse pression atmosphérique et au vent. « . Résultat, «  les risques de submersion marine seront maximaux en haute mer jeudi à 6h sur la côte atlantique, et en haute mer jeudi entre 12h et 14h sur les côtes de la Manche « .

Vers une deuxième tempête en fin de semaine ?

Les modèles décrivant Ciaran tendent également à suggérer la possibilité d’un deuxième phénomène dépressionnaire violent, qui arriverait cette fois en fin de semaine, samedi.

Ces cartes de Météo France montrent les régions qui seront concernées

 » Vendredi en début de journée, un coup de vent sur le quart sud-ouest du pays est possible, mais l’incertitude est à ce stade importante. Samedi, un nouveau coup de vent devrait s’observer sur une bonne partie du pays, accompagné de pluie mais dont l’intensité reste encore à affiner. », explique Météo-France.

Voir aussi sur HuffPost :

gn france

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

francaisenouvelles

The website manager responsible for technical and software work, the electronic newspaper, responsible for coordinating journalists, correspondents and administrative work at the company's headquarters.
Bouton retour en haut de la page