Nouvelles sportives

Carlos Alcaraz remporte l’US Open et devient le plus jeune n°1 mondial de l’histoire du tennis

A tout juste 19 ans, l’Espagnol Carlos Alcaraz a remporté dimanche l’US Open face au Norvégien Casper Ruud 6-4, 2-6, 7-6 (7/1), 6-3. Il devient ainsi le premier joueur de moins de 20 ans à se hisser au sommet de la hiérarchie mondiale du tennis.

C’est l’avènement de Carlos 1er : dans la plus grande arène de tennis du monde, le court Arthur-Ashe, Carlos Alcaraz est devenu, dimanche 11 septembre à 19 ans, le plus jeune N.1 mondial en remportant l’US Open, son premier Grand Chelem. tournoi, aux dépens du Norvégien Casper Ruud. L’Espagnol s’est imposé 6-4, 2-6, 7-6 (7/1), 6-3 en 3h20.

Quatrième mondial en arrivant à Flushing Meadows, il est le premier joueur de moins de 20 ans à atteindre le sommet de la hiérarchie mondiale. Auparavant, le plus jeune n°1 était l’Australien Lleyton Hewitt qui avait 20 ans et 9 mois lorsqu’il est devenu n°1 le 19 novembre 2001.

Ruud (7e), 23 ans et qui avait disputé sa première grande finale en juin à Roland-Garros, deviendra N.2 lundi. Il pourrait aussi devenir N.1 en cas de titre.

Un tournoi passionnant

Cette finale vient clôturer un tournoi ébouriffant pour l’Espagnol qui est devenu le finaliste ayant passé le plus de temps sur le court lors d’un tournoi du Grand Chelem avec un total de 23:40. Le précédent record était détenu par le Sud-Africain Kevin Anderson lorsqu’il avait perdu en finale à Wimbledon en 2018 après avoir passé 23h20 sur le terrain.

Alcaraz a déployé toute la panoplie de son talent, physique, tactique et tennistique. Mais le Norvégien réputé austère n’était pas en reste pour assurer le show. A plusieurs reprises, les près de 24 000 spectateurs se sont levés pour des ovations assourdissantes pour l’un ou l’autre des deux joueurs.

Dans le premier set, Alcaraz a marqué le break pour mener 2-1 et a conservé l’avantage. Preuve de respect entre les deux gladiateurs, Ruud a avoué qu’un ballon avait doublé dans son camp et a ainsi donné le point à son adversaire alors qu’il était mené 4-3.

Alors qu’Alcaraz semblait mettre la main sur le match, c’est Ruud qui a dominé le deuxième set en prenant le service d’Alcaraz à deux reprises. Le troisième set a commencé par un break d’Alcaraz, mais Ruud a récupéré pour revenir à 2-2.

Points spectaculaires

A 4-4 et 30/30, l’Espagnol a terminé à plat ventre – mais sur une faute – un autre point phénoménal, provoquant une standing ovation qui a secoué les murs du court Arthur-Ashe.

Jouant un jeu de très haut niveau, les deux hommes sont arrivés au tie break. Alors qu’il avait perdu les quatre tie break disputés jusqu’ici depuis le début du tournoi, Alcaraz a cette fois clairement dominé ce match décisif.

Dans le quatrième set, il reprend une dernière fois le service de Ruud pour mener 4-2 et conserver son avantage jusqu’à la victoire finale, convertie sur sa deuxième balle de match.

Avec l’AFP

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Cammile Bussière

One of the most important things for me as a press writer is the technical news that changes our world day by day, so I write in this area of technology across many sites and I am.
Bouton retour en haut de la page