Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
NouvellesNouvelles locales

Canadien: l’agonie continue contre les Red Wings


Les joueurs des Canadiens ont tenu le plus longtemps possible dans cette saison difficile. Mais, il semble que le réservoir d’essence s’est asséché.

• Lisez aussi : « Les derniers matchs sont inacceptables » -Mike Matheson

• Lisez aussi : Red Wings v. Canadien : un dernier tour pour cet arbitre québécois

• Lisez aussi : Dylan Larkin voulait continuer à reconstruire à Detroit


David Perron a battu Samuel Montembeault à deux reprises mardi dans la victoire de 5-0 des Red Wings.

PhotoREUTERS

David Perron a battu Samuel Montembeault à deux reprises mardi dans la victoire de 5-0 des Red Wings.

Mardi soir, contre les Red Wings, une équipe qui n’avait que quatre victoires de plus, les Montréalais n’ont jamais été de la partie. Dans un Centre Bell un peu dépouillé, ils ont perdu 5-0, subissant un deuxième jeu blanc consécutif.

Non, le Tricolore n’a pas été dominé comme ce fut le cas samedi contre les Hurricanes. Néanmoins, les hommes de Martin St-Louis n’étaient pas très menaçants.

Quatrième blanchissage

Pour son retour dans la partie, Ville Husso, qui avait raté les sept dernières rencontres pour cause de blessure, en a fait une facile. C’est sans trop de problèmes qu’il a repoussé les 23 tirs qui lui étaient destinés.

Il s’agissait d’un quatrième jeu blanc cette saison pour le Finlandais, un deuxième contre le Canadien.

À l’autre bout de la patinoire, Cayden Primeau a obtenu son deuxième départ en quatre matchs. Dans la matinée, l’entraîneur-chef du Canadien avait laissé entendre que l’évaluation se poursuivait dans le cas du gardien de 23 ans.

En apparence, le jeune Américain, à qui il reste encore un an de contrat, a connu une première mi-temps de rencontre risquée, cédant à trois reprises sur les 10 premiers tirs des visiteurs.

Pour sa défense, il faut avouer qu’il ne recevait alors pas beaucoup d’aide de la part de ses coéquipiers.

« Cayden a bien fait lors des deux matchs qu’il a disputés, a dit St. Louis. Ce soir, on s’est tiré une balle dans le pied. Devant lui, on a fait des fautes individuelles. »

David Perron s’est échappé après avoir été rattrapé par Johnathan Kovacevic et Joel Edmundson en zone neutre. Ensuite, Justin Barron a perdu la rondelle dans ses patins avant que Matt Luff ne marque le troisième but du match.

A cette époque, il y avait encore un peu d’espoir dans le camp tricolore. Cependant, trois pénalités consécutives dans les six dernières minutes de la deuxième période ont étouffé l’étincelle qui restait.

Ce que nous avons remarqué…

BLANCHI DEUX FOIS DE SUITE

Subir l’affront de deux blanchissages consécutifs n’était plus arrivé au Canadien depuis les 17 et 19 mars 2018. Le Tricolore a été blanchi dans les dernières 121 min 25 s. Rafaël Harvey-Pinard, contre les Panthers, a été le dernier marqueur des Montréalais.

TROIS POINTS POUR PERRON

Avec ses trois points, David Perron en a maintenant 14 en 26 matchs contre les Canadiens. Le superbe but qu’il a marqué lors de l’échappée était le cinquième de sa carrière contre le Tricolore. Il a ajouté un sixième en troisième période.

FARRELL AVEC SUZUKI

Sean Farrell a obtenu un splendide vote de confiance de son entraîneur-chef en étant promu à une ligne pilotée par Nick Suzuki. « Avec toutes les blessures que nous avons, cela donne à Sean une chance de jouer avec Nick », a déclaré St-Louis dans la matinée.

PEU DE REPOS POUR MATHESON

Encore une fois, Mike Matheson s’est retrouvé sur la glace pendant près de la moitié du match. Stéphane Robidas l’a délégué sur la surface de jeu pendant 26 min 15 s.

RETRAITE POUR JOANNETTE

C’était le chant du cygne pour l’arbitre Marc Joannette qui, après 25 ans de service, se retire. Au cours de ce quart de siècle, le Verdunois a arbitré 1 520 matchs de saison régulière et 170 en séries éliminatoires. Ses exploits incluent une présence aux Jeux olympiques de 2010 à Vancouver et des apparitions à la finale de la Coupe Stanley en 2008, 2009 et 2018.

+

David Peron

Sans doute revigoré par les quelques heures qu’il a passées à Magog lundi soir, David Perron a mené l’attaque des Red Wings avec deux buts En troisième période, il est passé à un cheveu de réussir son deuxième tour du chapeau en une semaine Il a terminé la soirée avec cinq tirs au but

Joël Edmundson

Joel Edmundson est-il allergique à David Perron Sur chacun des deux buts du Québécois, le défenseur du Canadien lui a laissé le champ libre Sur le premier, marqué sur une échappée, la faute peut être partagée entre Johnathan Kovacevic et lui Cependant, sur le deuxième, il a quitté le devant du filet pour tenter de bloquer un tir d’Olli Maatta

Canadien: l'agonie continue contre les Red Wings

Première période

1-Dét: Lucas Raymond (17) (Perron)4:55
2-Dét : David Perron (21) (Oesterle, Maatta)10:09

Pénalités : Chiarot (Det) 2:13, Edvinsson (Det) 15:21

Deuxième période

3-Dét : Matt Luff (2) (Berggren)7:12
4-Dét : Joe Veleno (9) (Walman, Kubalik)AN-18:20

Pénalités : Matheson (lundi) 12:02, Larkin (dét) 12:02, Gallagher (lundi) 14:32, Pezzetta (lundi) 16:46, Gurianov (lundi) 18:27

Troisième période

5-Dét : David Perron (22) (Maatta, Oesterle)7:26

Pénalités : Veleno (Dét.) 15:56

Tirez au filet

Détroit 7 – 11 – 3 – 21 Montréal 10 – 7 – 6 – 23

Gardiens :

Dét : Ville Husso (G, 26-19-6) Lundi : Cayden Primeau (S, 0-2-0)

Avantages numériques :

Dét : 1 sur 3, Lun : 0 sur 3

Arbitres :

Francis Charron, Marc Joannette

Juges de lignes :

Jonny Murray, Michel Cormier

ASSISTANCE:

21 105



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

francaisenouvelles

The website manager responsible for technical and software work, the electronic newspaper, responsible for coordinating journalists, correspondents and administrative work at the company's headquarters.
Bouton retour en haut de la page