Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles

Bruno Le Maire veut-il moderniser les titres-restaurant, tout en maintenant le système pour faire ses courses ?


Bruno Le Maire prêt à moderniser les titres-restaurant, vers la pérennisation du système des courses ?

POLITIQUE – Vers des titres-restaurant 2.0 ? Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire est en effet ouvert à une « une réflexion plus globale » sur les titres restaurant. La possibilité de voir leur usage restreint a provoqué un véritable tollé et poussé le gouvernement à garantir, mardi 14 novembre, un statu quo au-delà du 31 décembre 2023.

Invité de CNews/Europe1, Bruno Le Maire s’est dit prêt à évoquer la pérennité de l’utilisation des titres-restaurant pour tous les achats alimentaires. « Au-delà de la prolongation d’un an » de cet usage exceptionnel, annoncé ce mardi par le gouvernement, « Je suis prêt à ce que nous ouvrions le débat sur l’utilisation plus générale de ces tickets pour acheter de la nourriture »a déclaré le ministre ce mercredi.

Bruno Le Maire veut-il moderniser les titres-restaurant, tout en maintenant le système pour faire ses courses ?

Autre piste de réflexion, le nom.  » Ne devrait-on même pas changer le nom des tickets restaurant qui est un peu trompeur ? « , demande le ministre. « S’il faut engager une réforme plus en profondeur, je suis prêt à l’examiner avec Olivia Grégoire », il assure.

Pas de « rétropédalage »

La veille, la ministre déléguée chargée des petites et moyennes entreprises, du commerce et de l’artisanat Olivia Grégoire a annoncé que les salariés pourront continuer à utiliser leurs titres-restaurant pour leurs courses alimentaires en 2024.

Cette disposition mise en place en août 2022 par dérogation devait prendre fin le 31 décembre 2023. Mais dans un contexte inflationniste, cette possibilité a provoqué une envolée. Interrogé à l’Assemblée nationale, le gouvernement a finalement assuré que rien ne changerait avant 2025.

Bruno Le Maire veut-il moderniser les titres-restaurant, tout en maintenant le système pour faire ses courses ?

Bruno Le Maire refuse toutefois de parler de « rétropédalage ». « Il n’y a pas de retour en arrière »il balaie, arguant que « c’était une décision du Sénat de l’arrêter le 31 décembre ». « Nous avons toujours été favorables à cette prolongation car elle facilite la vie des Français », il ajoute. La prolongation nécessitera une disposition législative que Bruno Le Maire espère voir intégrée au projet de loi de finances 2024 actuellement en débat au Parlement.

Voir aussi sur Le HuffPost :

gn headline

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

francaisenouvelles

The website manager responsible for technical and software work, the electronic newspaper, responsible for coordinating journalists, correspondents and administrative work at the company's headquarters.
Bouton retour en haut de la page