Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Divertissement

Bruno Guillon séquestré : le cerveau arrêté ? Un « homme connu » qui a visé une Miss France et un footballeur


C’est « choqué » que Bruno Guillon, son épouse Marion et leur fils Anatole (14 ans) ont été retrouvés dans la nuit du 27 septembre. Ce jour-là, la petite famille venait d’être victime d’un violent cambriolage. Vers 3 heures du matin, le L’animateur avait appelé la police suite à l’effraction de quatre cambrioleurs. À son domicile de Tessancourt-sur-Aubette dans les Yvelines, il était « disparu« de son lit et placé »au bout du fusil » tandis que sa compagne et son fils étaient attachés avec des attaches de câble et bâillonnés. Le Parisien révèle ce lundi 6 novembre qui est soupçonné d’être le cerveau de l’opération.

Derrière ce confinement, l’homme de l’ombre a 27 ans, et il a été incarcéré vendredi. Les investigations de la PJ de Versailles ont révélé l’existence d’un groupe criminel hiérarchique, impliqué dans d’autres cambriolages visant un footballeur du PSG et une ancienne Miss France, nous disent nos confrères. Les cambrioleurs de Bruno Guillon étaient « violent, expérimenté, structuré et organisé« . On est donc loin du petit voleur d’opportunités ici. Ces malfaiteurs, soupçonnés d’avoir menacé la famille de l’animateur, appartenaient à un groupe criminel hiérarchique qui s’en prend à de nombreuses personnalités en région parisienne. Le footballeur Julian Draxler, qui a joué au PSG de 2017 à 2022, ou encore l’ex-Miss France Sylvie Tellier, figurent dans la liste des cibles.

Un homme connu

Selon les informations de ParisienLes enquêteurs de la police judiciaire de Versailles ont arrêté, le 30 octobre à Paris, Kamel Z., 27 ans, « un homme bien connu de la police« . Grâce aux écoutes téléphoniques, ils pensent que c’est lui qui a recruté les cambrioleurs et a joué le rôle de donneur d’ordre. Des conversations, interceptées par la police avant son interpellation, au cours desquelles Kamel Z. a encore parlé de la préparation. braquages ​​à domicile, avec des enlèvements violents. Ce dernier a été mis en examen pour «vol en bande organisée« , « conspiration » et placé en détention provisoire ce vendredi 3 novembre. Le nombre de suspects impliqués et mis en examen s’élève donc à quatre.

Il y a en effet trois cambrioleurs qui ont emporté des montres de luxe, 1 500 euros en liquide et divers sacs et maroquinerie. Ceux qui ont ensuite pris la fuite sont ensuite identifiés. Deux premiers suspects, des adolescents de 16 ans, ont été placés en garde à vue, où ils ont fait usage de leur droit au silence, le 10 octobre. Enfin, un troisième cambrioleur présumé a été arrêté le 13 octobre, mais a nié toute participation au braquage, même s’il a reconnu avoir été dans l’un des véhicules utilisés lors du cambriolage. Lui aussi, comme les deux autres, est mis en examen et placé en détention provisoire. Désormais, ils sont rejoints par Kamel Z. Grâce aux écoutes téléphoniques, les policiers ont la certitude que cet homme a organisé le braquage de Bruno Guillon. Le 30 octobre, dans le 19e arrondissement de Paris, lors d’une perquisition à son domicile, les policiers découvrent le kit parfait du cambrioleur (un brouilleur d’ondes, un détecteur de microphone et de balise, un copieur de fréquence ainsi que des gants et des outils utilisés pour commettre une effraction. ins). Lui aussi se tait, après avoir nié les faits.

gn enter

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

francaisenouvelles

The website manager responsible for technical and software work, the electronic newspaper, responsible for coordinating journalists, correspondents and administrative work at the company's headquarters.
Bouton retour en haut de la page