Skip to content
Bornes de recharge : FLO signe son plus gros contrat


FLO et Hydro-Québec travailleront à nouveau ensemble pour installer 7 500 bornes de recharge pour véhicules électriques (VE) de niveau 2 d’ici 2026.

• Lisez aussi : Hausse des prix de l’essence : popularité croissante du covoiturage

Il s’agit du « plus gros contrat de FLO depuis sa création », a indiqué lundi la société dans un communiqué.

Des 7 500 bornes de recharge que fournira FLO dans le cadre du nouveau contrat avec Hydro-Québec, 3 000 seront des bornes de rue publique, 2 000 bornes seront pour le parc automobile d’Hydro-Québec et 2 500 seront dédiées aux autres utilisateurs, comme les entreprises et les municipalités.

« Nous sommes fiers d’avoir été sélectionnés une fois de plus comme partenaire du Circuit électrique pour cet appel d’offres », a déclaré Louis Tremblay, président et chef de la direction de FLO.

« Les bornes de recharge de FLO sont reconnues partout en Amérique du Nord pour être particulièrement robustes, fiables et durables. […]. Cette dernière victoire représente un vote de confiance envers les produits et services de FLO, et nous entendons offrir notre soutien continu à Hydro-Québec dans ses efforts pour accélérer l’électrification des transports, non seulement au cours de la prochaine décennie, mais pour de nombreuses années à venir,  » il ajouta.

Les deux grands géants québécois de la recharge de VE collaborent depuis 2013. Depuis, FLO a remporté six appels d’offres lancés par Hydro-Québec, dans le cadre desquels l’entreprise a déjà fourni environ 4 500 bornes de recharge de VE à travers le Québec. , soit environ 3 800 bornes de recharge de niveau 2 et 700 bornes de recharge rapide.

Ce nouveau contrat permettra à FLO d’installer presque deux fois plus de bornes de recharge de niveau 2 au cours des quatre prochaines années seulement.

« Nous sommes heureux de poursuivre notre relation de longue date avec FLO, surtout à une époque où les gens du monde entier, et les Québécois en particulier, optent de plus en plus pour les véhicules électriques », a-t-il déclaré. France Lampron, directrice Électrification des transports à Hydro-Québec.



journaldemontreal-boras

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.