Skip to content
Boeuf du Québec dans tous les Walmarts ici


Après le porc l’an dernier, le géant américain Walmart s’engage à offrir cette semaine du bœuf 100 % québécois dans tous ses supercentres, apprend Le Journal. Cela dit, le boeuf québécois côtoiera le boeuf du reste du Canada et de l’étranger.

« Soutenir les fournisseurs locaux, ce n’est pas seulement ce que nous disons, c’est ce que nous faisons », a déclaré Cyrille Ballereau, vice-président régional de Walmart Canada pour le Québec, dans un communiqué.

Au total, plus de 45 000 kilogrammes de bœuf seront vendus chez Walmart à Québec, qui compte 59 supercentres.

Pour la multinationale américaine, cette nouvelle collaboration avec des fournisseurs locaux permettra de « protéger des emplois au Québec ».

Walmart va même jusqu’à dire qu’il considère comme une «obligation et un privilège de fournir aux Québécois des produits locaux en qui ils ont confiance et provenant d’entreprises locales».

Produits locaux

Avez-vous des informations à partager avec nous sur cette histoire ?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs ?

Écrivez-nous à
jdm-scoop@quebecormedia.com ou appelez-nous directement au
1 800-63SCOOP.

Entrecôtes de contre-filet, médaillons de haut de surlonge, boeuf haché maigre, galettes de boeuf haché maigre… Walmart entend s’approvisionner auprès de l’entreprise québécoise Salaison Alpha Meat Packers, avec le réseau Bœuf Québec.

« Nous sommes extrêmement fiers d’offrir du bœuf frais d’origine locale à nos clients québécois », a déclaré Robert Pereira, directeur principal de la mise en marché, Viandes et fruits de mer, Walmart Canada.

Hier, Giacomo Zoia, copropriétaire de la Ferme des patriotes, à Saint-Jean-sur-Richelieu, s’est dit lui aussi heureux de voir que son boeuf de qualité allait se retrouver dans des Walmart fréquentés par des Québécois.

Stimulation pour l’industrie

« Cela nous encouragera à nous développer. Nous commençons à deux pieds. Peut-être qu’un jour on arrivera au compteur plein ? il a lancé.

Chez Bœuf Québec, son directeur général, Jean-Sébastien Gascon, n’a pas non plus caché sa joie de voir l’accueil chaleureux du géant américain.

« Cela aidera les consommateurs à aimer notre bœuf. C’est définitivement une bonne nouvelle pour l’industrie », a-t-il déclaré.

« Plus les gens pourront l’acheter là où ils font leurs courses, plus le secteur pourra continuer à se développer », a-t-il conclu.

Au cours des 12 derniers mois, Walmart a acheté pour 3,2 milliards de dollars de produits auprès de plus de 500 fournisseurs québécois.



journaldemontreal-boras

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.