Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

Biarritz et Anglet, nids d’espions russes ?

Après « Paris, secret des espions », diffusé en mars 2022, France 5 propose ce dimanche 11 février à 21h05, « Le monde devant : la France, nid d’espions », signé Nicolas de Labareyre. Biarritz, et dans une moindre mesure Anglet, apparaissent au début, au milieu et à la fin de ce documentaire d’1h30, qui nous emmène aussi en Bretagne…

Après « Paris, secret des espions », diffusé en mars 2022, France 5 propose ce dimanche 11 février à 21h05, « Le monde devant : la France, nid d’espions », signé Nicolas de Labareyre. Biarritz, et dans une moindre mesure Anglet, apparaissent au début, au milieu et à la fin de ce documentaire d’1h30 qui nous emmène également en Bretagne, dans la région Grand-Est et en Haute-Savoie.

Le journaliste a choisi de venir à Biarritz pour rencontrer Vladimir Ossetchkine, un réfugié russe qui dirige l’opposition au site gulagu.net de Vladimir Poutine. « J’étais déjà en contact avec lui avant que la décision de réaliser ce documentaire ne soit prise », explique-t-il. « Il m’a semblé nécessaire de l’inclure au lancement du projet. Travailler sur un tel sujet est passionnant et l’histoire de Vladimir Ossetchkine est puissante. »

Nicolas de Labareyre a également rencontré Pierre Haffner qui, après 25 ans à la tête d’une entreprise en Russie, a pris sa retraite à Biarritz et consacre son temps à traquer ceux qu’il désigne comme agents russes et qui possèdent des villas à Biarritz et Anglet.

Aucune réponse de la mairie

On retrouve dans les images de « La France, nid d’espions », la villa communément appelée « Poutine », située à Anglet, et qui appartient à son ex-épouse Ludmila. On voit aussi la villa Merkel, que l’on trouve facilement sur Internet comme location de vacances avec dix chambres et service de conciergerie et dont le propriétaire est Alexey Louchnikov, professionnel des médias, qui se revendique un opposant à Poutine et dont grâce à sa maîtrise de Russe, Pierre Haffner a retrouvé des traces sur les réseaux sociaux aux côtés de responsables de l’armée russe ou du FSB.

Le documentaire revient également sur la plainte déposée par Elena Bidegain, conseillère municipale de Biarritz d’origine russe, contre des propos tenus à son encontre sur les réseaux sociaux par Pierre Haffner. Une première plainte ayant abouti à un acquittement à l’issue d’un procès pénal, l’élu biarrot en a déposé une nouvelle. L’affaire sera jugée mardi 13 février au tribunal judiciaire de Bayonne.

« Nous avons tenté à plusieurs reprises de contacter Maider Arosteguy, maire de Biarritz, pour connaître sa position sur ce dossier, mais nous n’avons reçu aucune réponse », regrette Nicolas de Labareyre.

La Chine aussi

Biarritz et Anglet ne sont pas les seuls lieux mis en avant dans ce documentaire. Les environs de L’île Longue, dans la rade de Brest où sont stationnés les sous-marins nucléaires français, y apparaissent également, comme Ferney-Voltaire, dans l’Ain, à la frontière suisse, où auraient séjourné des membres du commando 29 155 du FSB.

Nicolas de Labareyre s’est également intéressé à la présence d’espions chinois sur le sol français, mais reconnaît avoir rencontré encore plus de difficultés. « Il est difficile de distinguer la frontière entre soft power et espionnage. Et nos relations avec la Chine ne sont pas les mêmes qu’avec la Russie. L’argent chinois est régulièrement le bienvenu, même pour soutenir la recherche. »

gn france

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Malagigi Boutot

A final year student studying sports and local and world sports news and a good supporter of all sports and Olympic activities and events.
Bouton retour en haut de la page