Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
actualité économiqueBourse Entreprise

Bénéteau dépassera ses prévisions de résultat opérationnel et de marge pour 2023 – 02/12/2024 à 18:29

(AOF) – Bénéteau affiche un chiffre d’affaires « record » en 2023 à 1,78 milliard d’euros. Le spécialiste de la plaisance souligne que la forte croissance du chiffre d’affaires profite à ses deux métiers, avec 1,46 milliard d’euros pour sa division Bateau (+17%) et 320 millions d’euros pour la division Habitat (+24%). Le groupe annonce qu’il dépassera « significativement » sa dernière prévision de résultat opérationnel courant de 210 millions d’euros pour l’exercice 2023 et ses objectifs de marge opérationnelle (12% pour la division Bateau, 11% pour la division logement).

La division Bateaux devrait générer une marge opérationnelle courante comprise entre 7% et 10% en 2024, annonce le groupe, jugeant que cette performance confirme « la progression de sa rentabilité structurelle depuis le lancement de son plan stratégique Let’s Go Beyond en 2020 ».

AOF – EN SAVOIR PLUS

En savoir plus sur Bénéteau

Points clés

– Constructeur de bateaux de plaisance diversifié dans l’habitat de loisirs, créé en 1884 ;

– Un chiffre d’affaires de 1,51 M€ réalisé à 83% en bateaux puis en habitation et réparti entre la France pour 29%, le reste de l’Europe pour 36% et les Amériques pour 29% ;

– Business model basé sur un portefeuille serré de 8 marques sur lesquelles se concentrent les investissements et comprenant 4 leaders mondiaux – Beneteau, Jeanneau, Prestige, Lagoon – et 5 marques à fort potentiel – Four Winns, Wellcraft, Scarab, Delphia et Excess ;

– Capital détenu à 54,36% (70,53% des droits de vote) par la société holding de la famille fondatrice BERI, Yves Lyon-Caen présidant le conseil d’administration de 8 membres et Bruno Thivoyon étant directeur général ;

– Bilan sain avec des capitaux propres de 706 millions d’euros, une dette nette de 145 millions d’euros et une trésorerie de 322 millions d’euros.

Défis

– Stratégie 2025 « Allons au-delà ! » » :

– basé sur le déploiement de marques de bateaux, de process industriels plus performants et d’innovation au service de l’environnement,

– viser une marge opérationnelle de 10% dès le retour de l’activité aux niveaux de 2019 ;

– Stratégie d’innovation :

– connectivité de tous les bateaux ;

– des solutions de propulsion alternatives sur l’ensemble de l’offre bateaux d’ici 2030,

– intégration progressive des résines recyclables dans l’industrialisation des bateaux,

– B–Stratégie environnementale DURABLE basée sur 2 piliers -Océan Préservé et Croissance Ethique :

– poursuite de la réduction de l’intensité des émissions directes (-14% 2022 vs 2021), avec l’objectif d’une réduction de 30%, vs 2022, d’ici 2030,

– conception basée sur des analyses de cycle de vie des bateaux,

– certification de la majorité des fournisseurs d’ici 2025 ;

– Augmentation des services – location de bateaux à la journée ou courte durée, en Europe et aux Etats-Unis, via une centaine de bases proposant plus de 1 000 bateaux à environ 8 000 abonnés – et de l’offre de personnalisation de yachts et bateaux haut de gamme.

Défis

– Capacité à résister à l’impact négatif des tensions de change, d’inflation et d’approvisionnement ;

– En attente de l’approbation des autorités de la concurrence pour la vente de l’activité logement à Trigano, qui financera la croissance des marchés nautiques et la transformation technologique ;

– Réponse des clients aux nouveaux modèles : Antares 12, Oceanis 37, Wellcraft 435 et Prestige F4 et M8 ;

– Inquiétudes des investisseurs pour le prochain exercice, motivées par « l’augmentation des coûts de financement des stocks des concessionnaires (effet de la hausse des taux d’intérêt) et le retour des niveaux de stocks à leur niveau d’avant Covid, en volumes ;

– Après un chiffre d’affaires en hausse de 48,3% au premier semestre 2023, des objectifs relevés : chiffre d’affaires en hausse de 16% à 1,75 milliard d’euros et résultat opérationnel de +200 millions d’euros.

En savoir plus sur le secteur « hôtellerie et loisirs »

Le tourisme mondial toujours en hausse

Sur les neuf premiers mois de 2022, 700 millions de touristes ont voyagé à l’international, soit plus du double (+133%) du chiffre enregistré pour la même période en 2021. Ce chiffre atteint 63% des niveaux de 2019, ce qui devrait permettre au secteur d’atteindre 65% de ses niveaux d’avant la pandémie en 2022. Ce résultat est dû à un niveau élevé de demande et à la levée progressive des restrictions dans un grand nombre de pays. L’Europe soutient largement ce rebond avec l’arrivée de 477 millions de personnes entre janvier et septembre 2022 (68 % du total mondial), atteignant 81 % du niveau d’avant covid. Le tourisme y est tiré par une forte demande intra-régionale et par les voyages en provenance des États-Unis. Certaines destinations ont enregistré une augmentation notable de leurs revenus, notamment la Serbie, la Roumanie, la Turquie, la Lettonie, le Portugal, le Pakistan, le Mexique, le Maroc et la France.

gn buss

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Gérard Truchon

An experienced journalist in internal and global political affairs, she tackles political issues from all sides
Bouton retour en haut de la page