Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles sportives

Barbara Bonansea rêve de gagner la Ligue des champions avec la Juventus | Juventus-fr.com


Barbara Bonansea a été interviewée par la chaîne YouTube de DAZN. La joueuse de la Juventus a parlé de cette saison et a parlé de son rêve de gagner la Ligue des champions. Découvrez plus de détails et d’informations dans cet article.

Ses rêves dans le football ?

 » J’aimerais gagner la Ligue des champions avec la Juventus, c’est le rêve de tout le monde. Gagner avec l’équipe que j’aime depuis que je suis enfant serait un rêve. Je suis très contente de la carrière que j’ai eue en tant que femme et en tant que personne même si je ne peux pas le faire, mais si je devais dire un rêve, ce serait celui-là. »

Une revanche contre l’Olympique Lyonnais ?

 » Bien sûr, j’espère qu’il y en aura.L’année dernière, c’était deux matchs différents, nous avons gagné le premier et ils n’avaient perdu que deux autres matchs auparavant dans la compétition. Ça ne nous suffisait pas, on savait que ce serait différent et difficile à Lyon, puis ils sont devenus champions. Nous avons probablement fait quelque chose de mal et j’espère que nous avons pu apprendre de ces erreurs, qui étaient en fait des erreurs de peur. Nous nous sommes présentés avec deux résultats en notre faveur et c’était étrange. Avec les défaites que vous cultivez, j’espère que nous avons appris. S’ils sont meilleurs nous les applaudirons mais pour une fois nous serions les gagnants. »

Les émotions que procurent certaines victoires :

«  La victoire contre Parme à la dernière seconde a suscité des émotions. À mon avis, beaucoup de gens ont compris à quel point ils tenaient vraiment à cette équipe et il faut parfois des moments de difficulté pour comprendre à quel point vous vous souciez. Ensuite, nous avons fait match nul contre Côme et cela nous a encore aidés. En cinq ans, chaque année, nous avons eu un moment difficile où nous avons dû nous parler et nous regarder dans les yeux pour comprendre ce dont nous avions besoin pour remporter les victoires. Cette saison, nous l’avons déjà vécu. »

Joe Montemurro :

«  Ce n’est pas un coach motivant, en fait il est très calme même dans les difficultés il cherche une solution dans le jeu. À ces niveaux, vous devriez trouver la motivation par vous-même. Si vous n’avez pas la motivation, vous ne pouvez pas rester à ces niveaux, il nous a toujours demandé ce que nous pensions et quels étaient les problèmes et il a toujours essayé de nous aider. Entre nous les joueurs et tout le staff qui se rassemblent dans les moments difficiles et deviennent une agglomération plus compacte. »

Son évolution personnelle :

 » En six ans, j’ai beaucoup changé, j’ai beaucoup appris. La plus grande chose que j’ai vraiment perçue, c’est le dévouement au travail, la capacité à faire face aux difficultés, à pouvoir croire qu’en travaillant on fait ressortir le talent et que le travail se voit. Quand tu arrives à la Juve, tu te rends compte que rien n’est sûr. Tu respires dès que tu arrives ici. »

Accompagnement des jeunes joueurs :

 » Je ne réalise pas que je peux être un exemple même si je le suis parfois. Il est naturel de toujours essayer de donner le meilleur de soi-même pour démontrer qu’on en est capable. Évidemment, je suis un peu plus âgé et quand quelqu’un fait quelque chose de mal, j’essaie de l’aider. Mes jeunes compagnons sont très ouverts à l’écoute, de temps en temps je me vois en eux et j’aimerais avoir un adulte plus âgé qui pourrait m’aider. »

Comment atteindre un tel niveau ?

«  Avec passion. Il y a plus de 25 ans, quand j’étais petite, le football féminin n’était pas connu. Je ne rêvais pas de devenir footballeur, je jouais parce que j’aimais ça, je m’amusais. Puis année après année j’ai pu rêver de devenir footballeur, le chemin a été linéaire. Les filles m’écrivent souvent que leurs parents ou amis les embarrassent, je dis toujours que le sport c’est du sport et si on aime vraiment ça il faut continuer à le faire, s’entraîner et s’amuser le plus possible. »

Ses coéquipiers :

 » La plus joueuse du moment est connue pour être Cristiana Girelli, elle est farceuse et aime nous divertir. Quand nous sommes tous silencieux, elle prend les choses en main. Elle fait beaucoup de choses, danse, imite, fait rire. Il y a ceux qui sont plus détendus comme Cernoia, mais elle est aussi amusante. Ensuite, il y a Sara Gama qui semble toujours très sérieuse mais sait faire rire les gens mais garde l’équipe soudée. Martina Rosucci est l’exemple à suivre, elle aide toujours tout le monde même si elle est en difficulté. Dans le vestiaire il y a tous les personnages. J’étais très timide, maintenant moins, je suis sérieux, je regarde les gens. J’essaie de rester sur la bonne voie. J’ai besoin de mon temps pour comprendre que les gens sont nouveaux pour les approcher et mieux les intégrer dans le groupe, je suis sélective et ce n’est pas facile pour moi d’approcher les gens. »

Cristiano Ronaldo :

 » Je l’ai suivi à la Coupe du monde, en ce moment je pense que nous voyons la vraie personne et le vrai champion. Quand j’ai appris qu’il viendrait à la Juventus, j’étais très content car je le suivais depuis que je suis enfant et je rêvais de le voir en live. En regardant le football, j’ai beaucoup appris, même en regardant qui jouait plus ou moins mon rôle, alors j’ai essayé de lui voler un petit quelque chose. »

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Malagigi Boutot

A final year student studying sports and local and world sports news and a good supporter of all sports and Olympic activities and events.
Bouton retour en haut de la page