Skip to content
Baisse de la vaccination des jeunes enfants contre les maladies infectieuses en Alberta

Selon les données d’Alberta Health Services (AHS), le pourcentage d’enfants âgés de 2 ans et plus qui sont à jour avec leur vaccin contre la poliomyélite, soit quatre doses, est passé de 78,82 % en 2019 à 74,77 % en 2021.

Ce vaccin protège également contre d’autres maladies, dont la coqueluche. Les nourrissons doivent recevoir quatre doses entre la naissance et 18 mois.

Du côté de la rougeole, on note également une baisse de la couverture vaccinale chez les enfants de 7 ans et plus. Ce chiffre était de 81,04% en 2019 et a baissé à 75,84% en 2021 pour une couverture comprenant deux doses de vaccin.

AHS indique que les numéros de 2022 ne seront pas disponibles avant 2023.

Shannon MacDonald, chercheuse et professeure à la faculté de médecine de l’Université de l’Alberta, a dirigé une équipe qui a étudié l’impact de la pandémie sur la couverture vaccinale des enfants albertains.

Pour elle, ce qui ressort le plus, c’est que le taux de couverture vaccinale des enfants dans les écoles, notamment les vaccins contre l’hépatite B, le papillomavirus et la méningite, a drastiquement diminué en raison de la fermeture des écoles. en 2020 et l’alternance entre cours en présentiel et en ligne en 2021.

Deux ans de retard sur le calendrier

Nous avons en quelque sorte des enfants qui ont deux ans de retardelle explique.

En ce qui concerne la couverture vaccinale des enfants, le professeur MacDonald affirme que les chiffres ont chuté de 5 % et rappelle que même avant, ils n’étaient pas aussi élevés qu’ils devraient l’être.

Spécialiste des maladies infectieuses à l’Alberta Children’s Hospital, la Dre Cora Constantinescu, en plus des fermetures d’écoles, la mobilisation du personnel de santé publique dans la lutte contre la COVID-19 a entravé l’accès aux vaccins contre certaines maladies.

 » Je crains que des maladies que nous n’aurions jamais cru revoir puissent réapparaître à cause de personnes sous-vaccinées ou non vaccinées. »

Une citation de Dr Cora Constantinescu, spécialiste des maladies infectieuses

Elle pense également qu’avec les gens qui voyagent à nouveau beaucoup et que certaines personnes hésitent à faire vacciner leurs enfants, la table est mise pour le retour potentiel d’épidémies de maladies infectieuses.

Selon le Dr Constantinescu, un effort majeur est en cours pour rattraper la couverture vaccinale chez les jeunes enfants albertains.

La ville de New York a déclaré l’état d’urgence à la fin de la semaine dernière alors qu’elle luttait pour contenir le virus de la polio, présent dans les eaux usées.

La médecin hygiéniste en chef de l’Alberta, Deena Hinshaw, a récemment appelé le public à s’assurer que sa couverture vaccinale est à jour. Elle a averti que les maladies peuvent être importées facilement et se propager rapidement, en particulier dans les communautés où les taux de vaccination sont plus faibles.

Avec des fichiers de Jennifer Lee

canada-ici

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.