Skip to content
Aux TNO, le nettoyage de la mine Giant prendra plus de temps et coûtera plus cher


Le dernier budget, datant de 2014, s’élevait à 934 millions de dollars, une facture que les contribuables ont dû payer depuis la faillite en 2004 de la société propriétaire de l’ancienne mine d’or. L’augmentation prévue ne sera pas rendue publique tant qu’elle n’aura pas été soumise et approuvée par le Conseil du Trésor le 27 octobre.

Le directeur adjoint du projet d’assainissement de la mine Géant, Natalie Plato, explique que la portée du projet a changé, entre autres, suite à l’ajout d’une évaluation environnementale. Cette étude a été commandée par l’Office des terres et des eaux de la vallée du Mackenzie.

 » Nous avons dû créer le comité de surveillance de la mine géant, Programme de surveillance des effets sur la santé de Yellowknife. Nous avons mené de nombreuses consultations auprès des différentes parties intéressées. »

Une citation de Natalie Plato, directrice adjointe, Projet d’assainissement de la mine Giant, Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada

Natalie Plato a présenté une mise à jour technique du projet le 21 septembre 2022.

Photo : Radio Canada

Le projet d’assainissement, porté par la Société Parsonsutilisera la technologie de congélation du sol pour contenir les 237 000 tonnes de trioxyde d’arsenic enfouies dans les chambres d’extraction.

La mine Géantqui a fonctionné de 1948 jusqu’à sa fermeture en 2005, a laissé derrière elle une catastrophe environnementale et humaine, polluant les cours d’eau et les sols autour de la mine située à vol d’oiseau de la capitale des TNO.

Aux TNO, le nettoyage de la mine Giant prendra plus de temps et coûtera plus cher

La majeure partie de l’infrastructure de la mine Giant a été démolie. Les déchets non toxiques devaient être stockés dans la décharge de déchets non dangereux, qui serait utilisée pour stocker les débris de démolition et les déchets d’amiante dans des sacs doublés.

Photo : Radio Canada

Progrès réalisés jusqu’à présent

Depuis le début du projet d’assainissement l’an dernier, des travaux ont été entrepris pour stabiliser le sous-sol en remplissant les cavités et les fissures avec un mélange de béton.

La construction d’une décharge de déchets non dangereux, qui pourra accueillir jusqu’à 96 000 mètres cubes de matériaux, a également commencé, ainsi que la préparation des plates-formes de congélation où seront installés les thermosiphons. Ce travail se poursuivra l’année prochaine.

Aux TNO, le nettoyage de la mine Giant prendra plus de temps et coûtera plus cher

Le complexe de grillage, un bâtiment dans lequel le minerai était chauffé pour extraire l’or, était le bâtiment le plus contaminé au Canada lorsque la mine était en exploitation de 1948 à 2005. Le processus de chauffage a également rejeté des tonnes de résidus de trioxyde de diarsenic. Entre 2012 et 2014, le complexe a été décontaminé, démantelé et stocké dans 365 conteneurs. Le contenu a fini par être stocké dans la fosse B1 et congelé avec le système de thermosiphon.

Photo : Radio Canada

Lorsque l’assainissement de la mine sera terminé, un total de 858 thermosiphons seront installés à quatre endroits pour geler en permanence les chambres et les fosses d’extraction.

Le thermosiphon est un long tube dans lequel circule du gaz carbonique. En hiver, dans les chambres minières, les températures sont plus élevées qu’en surface. Le dioxyde de carbone se présente alors sous forme de gaz et peut remonter à la surface. Lorsque le gaz atteint la surface, il devient liquide et se déplace dans le tube pour capter la chaleur du sous-sol. Ce cycle abaissera la température du sous-sol jusqu’au point de congélation.

 » Cela peut aussi être appelé un processus d’échange de chaleur. On prend la chaleur en profondeur, on la ramène à la surface, puis elle est rejetée à l’extérieur. C’est un processus extrêmement efficace. »

Une citation de Brad Thompson, gestionnaire de projet, Services publics et Approvisionnement Canada
Aux TNO, le nettoyage de la mine Giant prendra plus de temps et coûtera plus cher

Lorsque l’assainissement de la mine Giant à Yellowknife sera terminé en 2038, 858 thermosiphons auront été installés à quatre endroits pour geler en permanence le sous-sol.

Photo : Radio Canada

L’an prochain, un centre de traitement des eaux sera construit pour permettre le traitement des eaux de surface et souterraines, qui doivent atteindre le niveau de qualité de l’eau potable avant de pouvoir être rejetées dans la baie de Yellowknife, dans le Grand lac des Esclaves.

Aux TNO, le nettoyage de la mine Giant prendra plus de temps et coûtera plus cher

Actuellement, les eaux de surface et souterraines de la mine Giant sont pompées et stockées dans des citernes, pour être traitées en été. Un volume d’environ 600 000 mètres cubes d’eau est traité en trois mois et rejeté sur ce site. La station d’épuration, qui sera construite en 2023, traitera l’eau toute l’année.

Photo : Radio Canada

La trentaine de bâtiments de la communauté minière Géantainsi que quelques autres bâtiments administratifs, seront également démolis au printemps 2023. Ces bâtiments sont fortement contaminés par l’amiante, et les travaux de décontamination ont débuté en 2022. L’amiante sera conditionné et stocké séparément dans la décharge de déchets banals.

Aux TNO, le nettoyage de la mine Giant prendra plus de temps et coûtera plus cher

Ces maisons ont abrité les familles des travailleurs de la mine Giant pendant plus de cinq décennies. Puisqu’ils sont situés près d’une rampe de mise à l’eau, ils représentent un risque pour la santé de la population. Leur démolition est l’une des priorités du projet d’assainissement de la mine Giant.

Photo : Radio Canada

Avantages pour la communauté

À ce jour, des contrats totalisant 648 millions de dollars ont été octroyés par la Société Parsons et de ce nombre, près de la moitié des contrats, d’une valeur de 313 millions de dollars, ont été attribués à des sous-traitants autochtones. Près de 2,5 millions de dollars ont également été alloués à divers partenaires, dont la Première Nation dénée Yellowknives (PNYKD) et la Métis Alliance of Slave du Nordpour la formation de la main-d’oeuvre.

Le choix d’attribuer le contrat de conception du projet d’assainissement, jugé lucratif, à l’américain Parsons s’était attiré quelques critiques de la part des habitants, qui craignaient de ne pas pouvoir profiter des retombées économiques et de la création d’emplois.

Selon la mise à jour présentée le 21 septembre, lorsque le projet d’assainissement atteindra son apogée en 2031, l’équivalent d’environ 260 emplois à temps plein auront été créés.

En 2021, la Première Nation dénée de Yellowknives a exigé des excuses du gouvernement fédéral, une compensation et un rôle officiel dans la restauration de ses terres traditionnelles, qui ont été minées et polluées par la mine. Géant. Selon Natalie Plato, cette dernière a reçu cette année 2 millions de dollars du gouvernement fédéral pour préparer son dossier de demande d’indemnisation.

Aux TNO, le nettoyage de la mine Giant prendra plus de temps et coûtera plus cher

canada-ici

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.