Skip to content
Aux États-Unis, la plateforme TurboTax devra rembourser des millions de contribuables


Une plateforme américaine utilisée pour déposer des déclarations de revenus devra rembourser 4,4 millions de personnes qu’elle a facturées pour un service gratuit, a annoncé mercredi le procureur général de New York.

• Lisez aussi : Une majorité de Québécois abandonnent l’idée d’acheter une maison en pleine crise immobilière

• Lisez aussi : Lutte contre Revenu Québec : la vie d’une mère célibataire gâchée par une virgule

En tout, le spécialiste des services financiers en ligne Intuit « devra payer 141 millions de dollars de dommages et intérêts aux millions de consommateurs qui ont été injustement facturés » par la plateforme ImpôtRapide, résume un communiqué.

Selon l’enquête du procureur Letitia James, Intuit a dirigé ces contribuables vers un service TurboTax payant, lorsqu’ils étaient éligibles pour remplir leur déclaration et l’envoyer gratuitement, entre 2016 et 2018.

Le magistrat accuse également l’entreprise d’abuser du terme « gratuit » dans ses publicités pour induire les utilisateurs en erreur.

L’accord avec Intuit « devrait servir de signal d’alarme pour les entreprises, grandes et petites : les techniques de marketing trompeuses sont illégales », a déclaré le procureur dans le communiqué.

Dans un communiqué publié jeudi dernier, Intuit a déclaré ne pas reconnaître les accusations.

« Loin d’éloigner les contribuables des offres gratuites de préparation des déclarations de revenus, nos campagnes publicitaires ont conduit plus d’Américains à produire leurs déclarations de revenus gratuitement que jamais auparavant », a déclaré Kerry McLean, vice-président exécutif du groupe californien.



journaldemontreal-boras

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.