Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles

Aurore Bergé annonce la création du congé familial en 2025, qu’elle promet « mieux rémunéré » que le congé parental


La ministre des Solidarités, Aurore Bergé, l’a annoncé mercredi 8 novembre dans un entretien publié sur le site de L’Express la création, en 2025, d’un « nouvelle loi » aux familles afin que les jeunes parents puissent cesser de travailler pour s’occuper de leur bébé, tout en étant mieux rémunérés.

« Après le congé maternité et le congé paternité, les parents auront chacun droit à un congé familial, qu’ils pourront prendre en même temps ou l’un après l’autre, à temps plein ou à temps partiel, pour une naissance ou une adoption », a-t-elle détaillé. Ce « congé familial » sera « beaucoup mieux payé » que le congé parental actuel, compensé à hauteur de 429 euros par mois, promet le ministre, et ce « pour garantir l’accès des classes moyennes ». Mmoi Bergé ne précise pas le montant que recevraient les parents, mais ces derniers, assure-t-elle, « auront enfin les conditions matérielles et financières pour pouvoir arrêter et s’occuper de leur bébé dans ses premiers mois, s’ils le souhaitent ».

Le nouveau congé pourrait « coexister » avec le congé parental actuel.

Consultation

Aurore Bergé mène actuellement des consultations auprès des syndicats et des organisations patronales en vue d’une réforme du congé parental.

En juillet, peu après son entrée au gouvernement, le ministre de la Solidarité a appelé à  » réfléchir à «  a « un congé parental plus court, mais mieux indemnisé pour donner un vrai choix aux familles »suscitant de nombreuses critiques concernant son éventuel raccourcissement.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Congé parental : après les déclarations d’Aurore Bergé, les associations se réjouissent que la question soit enfin abordée

Créé en 1977 et réformé à plusieurs reprises depuis, le congé parental permet aux parents de suspendre leur activité professionnelle jusqu’à l’âge de 3 ans de l’enfant.

Elle a notamment été réformée sous la présidence de François Hollande en 2014 : l’indemnisation a été réduite et la durée a été réduite à deux ans si elle est prise par un seul parent. La troisième année ne pouvait être suivie que par l’autre parent. L’objectif était que 25 % des pères le suivent. Or, le taux de recours des pères n’a quasiment pas augmenté avec cette réforme : moins de 1% des pères l’ont prise, selon une étude de l’Observatoire français des conjonctures économiques pour 2021.

Et le nombre de parents qui l’utilisent est passé de 500 000 en 2013 à 246 000 en 2020, selon les chiffres du gouvernement.

Le Monde avec l’AFP

gn headline

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

francaisenouvelles

The website manager responsible for technical and software work, the electronic newspaper, responsible for coordinating journalists, correspondents and administrative work at the company's headquarters.
Bouton retour en haut de la page