Skip to content
Au zoo de Beauval, les pandas jumeaux Huanlili et Yuandudu ont fêté leur un an

Huanlili et Yuandudu, les pandas jumeaux du zoo de Beauval, ont fêté mardi leur premier anniversaire sans s’attarder, malgré la foule ayant fait le déplacement spécial à Saint-Aignan (Loir-et-Cher).

Une fête timide, mais une année qui se fête ! Les pandas jumeaux du zoo de Beauval, Huanlili et Yuandudu, ont fêté mardi 2 août leur premier anniversaire – l’équivalent de trois ans en âge humain – devant une foule qui a fait le déplacement exceptionnel à Saint-Aignan.

Après avoir observé son gâteau pendant quelques minutes, Huanlili a finalement décidé de s’approcher pour le plus grand plaisir des nombreux visiteurs, parfois déguisés en pandas. Mais la petite femelle est immédiatement retournée voir sa sœur Yuandudu, qui était restée à l’écart.

Attirée par les guérisseurs, Huanlili a fini par goûter son gâteau au bambou et à la menthe. Peu convaincue par son coup de langue, elle est retournée chez sa sœur, marquant la fin de cette première fête d’anniversaire.

Pas de quoi refroidir l’enthousiasme de Béatrice, venue de Marseille avec sa fille. « On est venus spécialement. On a quand même réussi à voir les jumelles à travers les caméras des gens. C’est magnifique. Ça vaut le déplacement », sourit-elle.

Dressée sur la pointe des pieds, Catherine a essayé de prendre des photos. « C’est super même si on ne les voit pas trop. On reviendra dans la journée car on est venu pour l’anniversaire de ma petite-fille, qui est née le même jour que les pandas », a expliqué la grand-mère de Falaise (Calvados ).

>> A voir aussi : les secrets du Zoo de Beauval

Tout sourire parmi les quelque 300 personnes rassemblées devant l’enceinte, le directeur du zoo Rodolphe Delord a vécu « un moment exceptionnel ».

« Depuis 2012 et l’arrivée des pandas, nous en avons connu beaucoup. (…) Ils se portent à merveille. Ils pèsent 24 et 29 kilos. Nous avons réussi à faire reproduire les deux, et c’est extraordinaire », s’est-il réjoui. . Les sœurs pesaient 150 grammes à la naissance.

« Les visiteurs étaient là dès 7 heures du matin pour être les premiers à voir les pandas. Nous espérons sensibiliser le public à la protection de la nature. Pour les enfants, c’est souvent le premier voyage dans le monde sauvage », a déclaré le dirigeant. .

Les parents, Yuan Zi et Huan Huan, avaient été prêtés pour dix ans à la France en 2012. Leur bail avait été prolongé jusqu’en 2024 en raison de la pandémie de Covid-19 et Beauval « espère » continuer à héberger les deux plantigrades après 2024.

Avec l’AFP

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.