Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles

Au cœur de la nouvelle « forêt » de la cathédrale Notre-Dame de Paris

La charpente, détruite lors de l’incendie de 2019, a été reconstruite à l’identique. Les travaux ont été achevés le 12 janvier. Un pas de plus vers la réouverture du bâtiment prévue en décembre.

France Télévisions – Culture Edito

Publié


Temps de lecture : 1 min

La nouvelle charpente de Notre-Dame de Paris, identique à celle du XIIIe siècle.  (FTV)

Elle retrouve progressivement sa silhouette. La cathédrale Notre-Dame de Paris a franchi une nouvelle étape dans sa reconstruction. Son encadrement est achevé depuis la mi-janvier. Un ouvrage titanesque où tout a été construit à l’identique et à la manière des ouvriers du Moyen Âge.

Près de 1 200 chênes ont été nécessaires pour créer la « forêt ». Surnom donné à l’enchevêtrement de poutres soutenant la toiture de l’édifice. Pièces découpées à la main et à la hache dans l’Eure.

retrouve progressivement son aspect d'origine, avant l'incendie de 2019. -

La Cathédrale Notre Dame de Paris

retrouve progressivement son aspect d’origine, avant l’incendie de 2019. – (FTV/A. Marguet/M. Loisel/E. Tanguy)

Dans ce projet, les boulons traditionnels sont remplacés par des pièces en bois, percées d’une mortaise. Une pièce est insérée dans l’ouverture pour serrer le cadre. « Nous avons travaillé avec des techniques traditionnelles, c’est un rêve. Nous travaillons comme menuisiers comme le faisaient nos ancêtres« , explique Valentin Pontarollo, menuisier.

Tel un gigantesque puzzle, toutes les pièces de bois sont codées. Des repères permettant d’assembler les pièces une à une et de créer le cadre. « Chaque morceau de bois et de pierre est unique. Il n’y a qu’une seule position possible. Quand vous avez un gros enchevêtrement comme celui-ci, vous avez des milliers de pièces.« , décrit Rémi Fromont, architecte en chef des bâtiments historiques.

Les menuisiers ont pris soin de reproduire les marques des premiers constructeurs sur les poutres. Cinq demi-cercles en forme de croissant de lune, gravés pour la première fois il y a 800 ans. Non loin de là, les hommes qui ont travaillé sur la nouvelle charpente ont laissé leurs traces.

De petits motifs végétaux ressortent dans un coin du bois. Signatures de leur passage. Mais les travaux ne sont pas encore terminés, les couvreurs doivent désormais prendre le relais. Une course contre la montre avant la réouverture prévue le 8 décembre 2024.

Les marquages ​​des premiers constructeurs de la charpente reproduits sur la nouvelle

gn headline

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

francaisenouvelles

The website manager responsible for technical and software work, the electronic newspaper, responsible for coordinating journalists, correspondents and administrative work at the company's headquarters.
Bouton retour en haut de la page