Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Divertissement

après l’arrosage d’un Monet, l’opposition critique la réaction du maire de Lyon

 » data-script= »https://static.lefigaro.fr/widget-video/short-ttl/video/index.js » >

S’il a dit « regretter l’action » menée samedi au Musée des Beaux-Arts de Lyon par deux militants écologistes, l’écologiste Grégory Doucet a jugé l’inquiétude de ces derniers « légitime ». Une condamnation « a minima » vivement critiquée par l’opposition locale.

Le Figaro Lyon

La réaction de Grégory Doucet, le maire écologiste de Lyon, après la pulvérisation d’une toile de verre de Monet samedi par deux militants écologistes, est difficile à transmettre à l’opposition. Dans un tweet publié à la suite de l’action « Food Response », l’écologiste a déclaré « je regrette cette action » réalisée au Musée des Beaux-Arts de Lyon en estimant que « face à l’urgence climatique, l’inquiétude est légitime ». Nous répondons par une action résolue »il ajouta.

« Quand on s’attaque à la culture, il n’y a pas de oui mais »

Insuffisant pour toute l’opposition locale. « Hier, deux actes inacceptables ont été commis. Le premier est l’attaque d’une nouvelle œuvre d’art par des militants qui ne comprennent pas la portée de leurs actions. La seconde est sa justification par Grégory Doucet qui démontre qu’il ne comprend pas sa mission.», a taclé l’ancien député à la Culture et maire de Lyon PS puis LREM, Georges Képénékian.

« Le « en même temps » de l’extrême gauche. Je demande au maire de Lyon une condamnation claire (…) Honte aux écologistes qui, sous couvert de « désobéissance civile »« , attaquer notre patrimoine culturel. La radicalisation des militants écologistes jour après jour est particulièrement préoccupante.»» a écrit de son côté sur X (ex-Twitter) le maire LR du 2e Quartier Pierre Olivier. Anciennement élu à la majorité de Gérard Collomb, Charles-Franck Lévy a estimé que «quand on s’attaque à la culture, au patrimoine de notre ville, à notre bien commun… il n’y a pas de oui mais ». L’avocat lyonnais Alain Jakubowicz, également ancien président de la Licra, qui prend régulièrement position contre la majorité écologiste locale depuis plusieurs mois, a qualifié Grégory Doucet de «maire-Covid qui regrette mais ne condamne pas”.

Une plainte et un accompagnement

Plusieurs élus sont également venus soutenir le maire de Lyon comme le sénateur du Rhône Thomas Dossus : «Des militants d’extrême droite mènent des attaques racistes au couteau à Lyon. Des militants écologistes mènent une action symbolique dans un musée de Lyon. Devinez quelle cause scandalise l’opposition lyonnaise et sur laquelle règne un silence total de sa part ?»

Le Musée des Beaux-Arts de Lyon a annoncé samedi le dépôt d’une plainte après l’arrosage du « Printemps » de Monet. La mairie de Lyon a également déposé plainte, a annoncé la députée à la Culture, Nathalie Perrin-Gilbert, sur sa page Facebook. Affichant au passage une claire désapprobation du mode d’action de « Food Response » : «En s’opposant à nos biens communs, culturels et naturels, ces jeunes militants mènent le mauvais combat« .

L’élu du groupe Lyon en commun a également indiqué « qu il n’est pas impossible que du liquide ait pénétré à l’intérieur du verre de protection« . Des analyses sont en cours pour savoir si le tableau a été endommagé par la soupe. Les résultats sont attendus en début de semaine. Le décor du XIXe siècle est actuellement en cours de restauration.

gn enter

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Jewel Beaujolie

I am a fashion designer in the past and I currently write in the fields of fashion, cosmetics, body care and women in general. I am interested in family matters and everything related to maternal, child and family health.
Bouton retour en haut de la page