Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles sportives

Addiction France dénonce les publicités « abusives » pour l’alcool et les paris pendant la Coupe du monde

Les paris sportifs et l’alcool sont « les autres gagnants » de la Coupe du monde au Qatar a dénoncé ce lundi 19 décembre l’association Addictions France qui pointe le « Techniques de marketing douteuses » fabricants de ces deux secteurs.

Paris sportifs : les autorités tentent de mettre la pression sur les bookmakers pour la Coupe du monde

« Omniprésent dans les lieux publics et sur internet »opérateurs de sites de paris en ligne et buveurs d’alcool « encourager les pratiques malsaines tout en associant clairement le football à la consommation d’alcool et aux jeux d’argent »écrit l’association dans un communiqué.

La suite après la pub

Addictions France pointe notamment « des récompenses financières pour attirer les parieurs »l’utilisation de l’image des Bleus et des slogans accrocheurs des sites de paris en ligne.

Appel à des « sanctions exemplaires »

Elle regrette aussi que la communication de ces sites cible particulièrement les jeunes générations, plus susceptibles de développer une addiction, selon elle. Mais l’association constate une « évolution positive par rapport aux années précédentes » où les publicités étaient destinées à « les jeunes des banlieues et des milieux défavorisés ».

Enfin, Addictions France déplore le recours à des influenceurs, comme les YouTubers Mohamed Henni pour le site Winamax et Bastos pour son concurrent Betclic, ou encore l’ex-footballeur Djibril Cissé pour le brasseur Budweiser, sponsor officiel de la Fifa.

« J’avais les mains moites, qui tremblaient » : les paris sportifs en ligne, un jeu dangereux

L’association demande « des peines exemplaires » contre les marques d’alcool en cas de manquement à la loi Evin qui réglemente la publicité dans ce secteur, et demande une législation spécifique pour réglementer la promotion des jeux d’argent.

La suite après la pub

Les parlementaires communistes et LFI ont déposé des propositions législatives en ce sens, tandis que la Régie nationale des jeux, gendarme du secteur, a anticipé au moins 530 millions d’euros de paris sur internet en France pendant la Coupe du monde de football. football, soit une augmentation de 70 % par rapport à la Coupe du monde 2018.

Avant la Coupe du monde, les entreprises des secteurs du jeu et des médias s’étaient engagées à faire plus de publicité.  » responsable «  notamment en limitant la pression publicitaire pour les mineurs.



Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Malagigi Boutot

A final year student studying sports and local and world sports news and a good supporter of all sports and Olympic activities and events.
Bouton retour en haut de la page