Skip to content
Accusés de brutalités envers une femme, les policiers d’Edmonton se défendent, vidéo à l’appui


L’image a suscité l’indignation de nombreux internautes, notamment que Judith Gale, la femme qui l’a postée sur les réseaux sociaux, avait laissé entendre que l’agent, appelé à intervenir pour mettre fin à une dispute entre deux personnes, l’aurait fait pour obtenir vengeance sur la femme qui lui aurait jeté un mot désagréable.

Face au tollé suscité par cet incident, survenu jeudi dernier dans le 100e Rue et la 106e Avenue, la police a défendu l’intervention de leur officier, qui, selon eux, l’a fait après que la femme en question a refusé de se séparer du couteau qu’elle tenait.

Ce jeudi, lors d’une réunion publique organisée par la Commission de police d’Edmonton, l’organisme de surveillance des actions de la police municipale, le Service de police a partagé les images de son intervention captées par une caméra de surveillance.

Un extrait de ladite vidéo partagé par les policiers pour défendre leur intervention.

Photo : fournie par le service de police d’Edmonton

les temps difficiles pour la police

Des situations comme celle-ci obligent les agents à prendre des décisions très rapidement. pour préserver la sécurité publique, et c’est ce qu’a fait le policier, qui a réussi à neutraliser l’individu et à le déposséder de son arme, a expliqué la police.

Le chef de la police Dale McFee a déclaré que l’officier avait agi conformément à la pratique appropriée et approuvée du code de police pour une telle situation.

Il a également souligné les moments difficiles endurés par les policiers municipaux, notamment en raison de cet incident et des nombreuses demandes de démission du policier.

Dale McFee a également déclaré avoir reçu de nombreuses plaintes de la communauté Enoch, qui accuse la police de maltraiter les femmes autochtones.

Accusés de brutalités envers une femme, les policiers d’Edmonton se défendent, vidéo à l’appui

Agrandir l’image (Nouvelle fenetre)

La photo de l’arme que la femme tenait.

Photo : Police d’Edmonton

Améliorer les relations entre la police et le public

Le Service de police d’Edmonton, qui a présenté jeudi son plan stratégique 2023-2026, a souligné sa volonté d’améliorer ses relations avec la communauté, notant à cet égard un besoin d’équilibre entre le soutien aux membres de la communauté et l’application des lois.

Statistique Canada devait également assister à la réunion de la Commission de police d’Edmonton pour présenter des données sur le profilage racial de la réponse policière de la ville, mais ils n’ont pas pu y assister. .

canada-ici

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.