Skip to content
accord sur les sanctions peu probable dans les prochaines 48 heures


La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a déclaré avant le sommet de lundi qu’il était peu probable que les questions en suspens concernant le sixième train de sanctions contre la Russie fassent l’objet d’un accord dans les prochaines 48 heures. « Nous n’en sommes pas encore là », a-t-elle dit, ajoutant que les discussions sur l’embargo pétrolier via le pipeline sont toujours en cours. « La clé du succès est la solidarité avec l’Ukraine et l’unité dans l’UE ».

Lire et décider

Rejoignez EUobserver aujourd’hui

Devenez un expert de l’Europe

Accédez instantanément à tous les articles et à 20 ans d’archives. Essai gratuit de 14 jours.

… ou inscrivez-vous en groupe


euobserver-neweurope

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.