Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles

A Lyon, les violences d’ultra droite se multiplient après l’attentat contre une conférence pro-palestinienne


Les violences de petits groupes d’ultra droite basés à Lyon se sont intensifiées dans la soirée du samedi 11 novembre. Une cinquantaine d’individus, pour la plupart cagoulés, ont attaqué un local associatif, près de l’église Saint-Georges, dans le quartier du Vieux-Lyon. L’action visait la Maison des passages, où se déroulait la conférence sur la situation à Gaza organisée par le Collectif Palestine 69.

Lire aussi : En direct, guerre Israël-Hamas : Olaf Scholz se dit opposé à un cessez-le-feu « immédiat » à Gaza mais plaide pour des « pauses humanitaires »

L’attaque, menée à coups de barres de fer et de mortiers, a été revendiquée sur les réseaux sociaux, par plusieurs vidéos postées sur la chaîne Telegram « West casual », relayant régulièrement les actions de la mouvance d’ultra-droite. Une photo de ce réseau social montre une trentaine de militants vêtus de noir, le visage flou, posant rue Victor-Hugo, dans la presqu’île de Lyon. Ce groupe, appelé Escouade de Guignol, se targue de « journée de mobilisation des nationalistes lyonnais », en effectuant plusieurs actions. Il évoque des affrontements avec « Antifas »lors d’une manifestation antifasciste qui a eu lieu dans l’après-midi, ainsi que l’action contre « une conférence pro-palestinienne ». Une vidéo montre le groupe quittant les lieux de l’attaque des locaux de l’association dans le quartier Saint-Georges en scandant le slogan « la rue, la France nous appartient ».

Les événements se sont produits peu après 19 heures «J’ai entendu des bruits forts et des cris. Au début, je ne comprenais pas vraiment ce qui se passait. Les participants ont réussi à fermer la porte d’entrée. Ils ont empilé tables et chaises pour empêcher toute intrusion. Les assaillants les ont frappés avec des barres de fer, ils ont lancé des mortiers vers les fenêtres. » témoigne de la Monde Jérôme Faÿnel, organisateur de la conférence qui a réuni une centaine de personnes. Le responsable du Collectif Palestine 69 était présent à la tribune aux côtés de Christophe Oberlin, militant pro-palestinien et médecin ayant exercé à Gaza. Cet ancien candidat aux élections européennes de 2004 sur la liste euro-palestinienne était invité à décrire la situation humanitaire à Gaza.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés A Gaza, les hôpitaux sombrent au cœur du champ de bataille

Selon M. Faÿnel, l’attaque a duré « plus d’une demi-heure ». Après une première tentative d’intrusion, des renforts sont venus grossir les rangs des militants nationalistes, selon un autre témoin de la scène. « L’impunité des milices d’extrême droite doit cesser » estime le responsable de Palestine 69, qui a trouvé « le temps de réaction de la police un peu long, après plusieurs appels »heure qu’il estime à « plus d’une demi-heure » en attendant. Les points de la préfecture « 13 minutes »et réfute tout retard dans l’intervention policière qui a suivi les signalements.

Il vous reste 60% de cet article à lire. Le reste est réservé aux abonnés.

gn headline

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

francaisenouvelles

The website manager responsible for technical and software work, the electronic newspaper, responsible for coordinating journalists, correspondents and administrative work at the company's headquarters.
Bouton retour en haut de la page