Skip to content
A gauche, les candidats « déconnectés » des législatives ravalent leur amertume



Conséquence immédiate des accords conclus entre partis de gauche et écologistes, les candidats pré-investis pour les législatives doivent se retirer. Un sacrifice pas toujours facile, mais généralement consenti et valorisé sur les réseaux sociaux au nom du syndicat.


mediapart

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.